Des Sud-Africains viennent chercher de l'eau potable dans une source publique, près du Cap, le 19 janvier 2018.
 

Le Cap, la deuxième ville d'Afrique du Sud, se retrouve confrontée à sa pire crise de sécheresse depuis un siècle. Les habitants n'ont désormais droit qu'à 50 litres d'eau quotidiens par personne. 

Votre opinion

Postez un commentaire