Mis à jour le
Un employé de Carmat inspecte un coeur artificiel, à Vélizy-Villacoublay, le 24 septembre 2009.
 

C'est une première médicale mondiale, annoncée lundi par l'un des plus grands spécialistes de la cardiologie, le Pr Alain Carpentier: le deuxième patient implanté du cœur artificiel Carmat a pu rentrer chez lui, cinq mois après son intervention. Et il se porte comme un cœur.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Frank Maclow
    Frank Maclow     

    Ce cœur artificiel en photo n'a absolument rien à voir avec celui implanté. C'est un prototype qui date de 2008 ! ce serait quand même mieux si les journalistes faisaient l'effort de chercher des photos plus ressente pour illustrer une avancé scientifique et technologique.

Votre réponse
Postez un commentaire