BFMTV

Youtubeurs, les risques du métier, le doc qui révèle sans langue de bois les coulisses de la plateforme

Le web documentaire "Youtubeurs, les risques du métier".

Le web documentaire "Youtubeurs, les risques du métier". - Capture d'écran - France Tv Slash

Dans la série documentaire Youtubeurs, les risques du métier, sur France TV Slash, des YouTubeurs livrent avec lucidité et franchise les aspects pas toujours reluisants de leur activité.

Narcissisme, starification, trolls, démonétisation... des YouTubeurs professionnels se livrent et racontent leur métier dans une série de France Télévisions. Les Risques du métier, disponible depuis le 11 septembre sur France TV Slash, se penche sur le métier de YouTubeur, à travers le regard de onze vidéastes plus ou moins célèbres. On entend ainsi les témoignages d'Emmanuelle Laurent, qui anime la chaîne Mardi noir, Demos Kratos, Solange te parle, DanyCaligula, Esteban Munoz, Cemil Choses A Te Dire, Vivre avec, et quelques autres.

En cinq épisodes d'une dizaine de minutes chacun, ils abordent les principaux aspects du métier de YouTubeur. Sans langue de bois, les interviewés se livrent sur leurs motivations, le frisson et l'addiction de l'audience, mais aussi le contrôle absolu et opaque qu'exerce YouTube sur leur activité.

Algorithmes et menaces de mort

Ce documentaire montre l'envers du décor, et raconte de l'intérieur la fabrique des chaînes Youtube: l'absence de liberté sur une plateforme régie par des algorithmes, le règne de l'argent, la menace constante de la démonétisation.

"C'est un endroit où tu crois que tu es libre, mais en fait il y a énormément d'algorithmes et de mécanismes derrière qui dirigent ta liberté", résume ainsi Demos Kratos. Ajoutant "la publicité régit YouTube. On ne peut rien faire sur YouTube sans avoir peur de la publicité".

Les risques du métier évoque également le rapport des YouTubeurs avec leur public, de l'ivresse du succès à la gestion des commentaires.

"Une petite drogue"

Si "ça reste une petite drogue de voir 'il y a des gens qui regardent ce que je fais", confie Demos Kratos, rien ne prépare à la violence des commentaires. Remarques haineuses et menaces de mort sont en effet le lot quotidien de ces vidéastes, quel que soit le thème qu'ils abordent.

"Quand j'ai posé une caméra dans ma chambre pour faire des chroniques de philosophie, je ne me suis pas dit que j'aillais vivre un tel enfer médiatique", évoque DanyCaligula.

On ne saurait trop recommander à tous ceux qui sont attirés par les sirènes de YouTube de regarder ce documentaire, écrit et réalisé par Charlie Duplan et Thomas Loubière. 

Un documentaire dans la veine de 100 millions de vues, de l'Israélien Itamar Rose, diffusé sur Arte en septembre, et qui dévoilait, sur le ton de la satire, la face cachée de YouTube.

Magali Rangin