BFMTV

Véronique Genest candidate aux législatives

Véronique Genest dans la série "Julie Lescaut", diffusée sur TF1

Véronique Genest dans la série "Julie Lescaut", diffusée sur TF1 - -

La comédienne a dévoilé lundi qu'elle serait candidate aux prochaines élections législatives, en tant que suppléante, pour la 8e circonscription des Français de l'étranger.

De la télé à l'Assemblée ? L'actrice Véronique Genest, célèbre pour son rôle dans la série télévisée Julie Lescaut, a dévoilé lundi matin sa candidature aux prochaines élections législatives, dans la 8e circonscription des Français de l'étranger. Cette circonscription regroupe l'Italie, Chypre, Malte, la Grèce, la Turquie et le Vatican.

Une invitation à un petit-déjeuner presse a été envoyée ce lundi aux journalistes par Jonathan-Simon Sellem, directeur de la rédaction du site JSSNews.

On peut notamment y lire : "Véronique Genest et Jonathan-Simon Sellem ont le plaisir de vous convier le jeudi 7 mars de 9h à 11h à un petit déjeuner presse, à l'occasion des élections de la 8e circonscription des Français établis hors de France."

Suppléante

L'intéressée a confirmé, sur son compte Twitter, être candidate aux législatives partielles dans cette circonscription, où l'élection de la députée socialiste Daphna Poznanski-Benhamou a été annulée par le Conseil constitutionnel, après l'invalidation de ses comptes de campagne.

Mais, lactrice a toutefois précisé qu'elle ne sera que "suppléante" de Jonathan-Simon Sellem.

@micbloch @francetvinfo @jssnews oui je confirme l'info mais ne suis que suppléante .
— Véronique GENEST (@twiitnana) 4 mars 2013

Le duo devrait se présenter sans étiquette politique, a indiqué Jonathan-Simon Sellem au Huffington Post, qui précise avoir été approché par des formations politiques. "Quand ils ont appris notre projet de candidature, certains partis se sont proposés de nous offrir une plateforme politique plus large", a-t-il ainsi ajouté.

De son côté, Véronique Genest a déclaré, toujours sur Twitter, que le tandem se situerait à droite, "plutôt entre UDI et UMP".

@megaconnard @micbloch @francetvinfo @jssnews certainement pas. Plutôt entre UDI et UMP
— Véronique GENEST (@twiitnana) 4 mars 2013

L'annonce survient quelques jours seulement après la déclaration de candidature d'Olivier Minne, un de ses confrères du petit écran, à l'investiture socialiste pour le poste poste de député suppléant dans la première circonscription des Français de l’étranger (Amérique du Nord).

Une carrière politique avortée, les militants socialistes des Etats-Unis et du Canada ayant préféré un autre ticket politique que celui qu'il formait avec Gabrielle Durana, secrétaire de la section San Francisco du Parti socialiste.