BFMTV

Une seconde femme accuse Dustin Hoffman de harcèlement sexuel

Dustin Hoffman au festival de Cannes en mai 2017.

Dustin Hoffman au festival de Cannes en mai 2017. - Valéry Hache - AFP

Une nouvelle femme accuse Dustin Hoffman de propositions sexuelles déplacées, dans Variety. L'acteur n'a pas encore réagi à ces déclarations.

Après l'écrivaine Anna Graham Hunter, c'est au tour d'une scénariste d'accuser l'acteur Dustin Hoffman de harcèlement sexuel. La femme, nommée Wendy Riss Gatsiounis a confié mercredi à Variety que le héros du Lauréat l'avait harcelée sexuellement en 1991, alors qu'elle était en pourparler avec lui et le scénariste de Tootsie, Murray Schisgal pour l'adaptation au cinéma de sa pièce A darker purpose.

Elle raconte que lors de leur deuxième rencontre pour discuter du projet, Dustin Hoffman lui a lancé: "Avant de commencer, je voudrais vous poser une question, Wendy: avez-vous déjà eu une relation intime avec un homme de plus de 40 ans?".

"Venez avec moi dans cet hôtel"

"Je n'oublierai jamais, il a reculé, ouvert ses bras et a dit: 'Ce serait un tout nouveau corps à explorer'. J'ai essayé de revenir à ma pièce. Et puis Dustin Hoffman s'est levé et a dit qu'il allait faire du shopping dans un hôtel proche. Il m'a demandé si je voulais l'accompagner. 'Venez avec moi dans cet hôtel'". La dramaturge raconte également que Murray Schisgal l'a encouragée à le faire et qu'elle a réussi à décliner la proposition. Après le départ de Dustin Hoffman, le scénariste lui a déclaré: "Ecoutez, on n'est pas vraiment intéressés par votre pièce, elle est trop 'film noir'".

Wendy Riss Gatsiounis est ressortie de la réunion "proche des larmes", et n'a plus jamais entendu parler du projet.

Dustin Hoffman n'a pas réagi à cette nouvelle révélation. Quant à Murray Schisgal, il a déclaré "Dustin Hoffman et moi avons eu de nombreuses réunions avec des auteurs et des dramaturges, pendant de nombreuses années. Je n'ai aucun souvenir de cette réunion ni d'aucun comportement ou action décrits".

"C'était un prédateur, j'étais une enfant"

Comme beaucoup de femmes, Wendy Riss Gatsiounis déclare avoir choisi de parler maintenant, parce que la parole s'est libérée à Hollywood avec l'affaire Weinstein. Le grand nettoyage a commencé dans l'industrie du cinéma, démarré il y a un mois avec les premières accusations contre le producteur omnipotent Harvey Weinstein. L'acteur Kevin Spacey ou encore le cinéaste Brett Ratner sont désormais visés par des accusations de violences sexuelles.

Mercredi, une première femme, l'auteur Anna Graham Hunter, a révélé au Hollywood Reporter le comportement déplacé de Dustin Hoffman, en 1985, sur le tournage de Mort d'un commis voyageur. l'écrivaine était alors âgée de 17 ans. "C'était un prédateur, j'étais une enfant, et c'était du harcèlement sexuel", a-t-elle détaillé.

Interrogé à ce sujet par The Hollywood Reporter, Dustin Hoffman s'est excusé de son comportement. "J'ai le plus grand respect pour les femmes et je suis profondément désolé que ce que j'ai pu faire ait pu la mettre dans une situation inconfortable. Je suis désolé. Cela ne correspond pas à ce que je suis".

Magali Rangin