BFMTV

Un membre de Chico & the Gypsies condamné pour tentative d'agression sexuelle

Les membres du groupe Chico & The Gypsies dans le clip "Amor de Mis Amores"

Les membres du groupe Chico & The Gypsies dans le clip "Amor de Mis Amores" - Capture d'écran

L'homme de 40 ans a reconnu l'agression et a déclaré qu'il avait bu et pris de la drogue au moment des faits.

Alain Bourguet, dit Babato, ex-membre du groupe Chico & the Gypsies, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Nîmes à 18 mois de prison, dont six ferme, pour "tentative d'agression sexuelle". La peine ferme sera effectuée sous bracelet électronique. 

Cet homme de 40 ans, qui n'avait aucune mention à son casier judiciaire, sera dorénavant inscrit au fichier des délinquants sexuels. Il a été sanctionné pour avoir tenté d'agresser sexuellement une touriste néerlandaise de 26 ans, le 15 août 2016, dans les toilettes d'une grande surface de Nîmes. "Babato" avait aussitôt été exclu du groupe Chico & les Gypsies

Il assure avoir confondu la victime avec son épouse

Le prévenu a reconnu l'agression, tout en niant toute dimension sexuelle, affirmant à l'audience avoir eu à l'époque des ennuis avec son épouse.

"Je souffrais tellement au fond de moi, j'ai explosé ce jour-là. Je suis vraiment mal par rapport à ça. J'avais bu, j'avais pris de la drogue et un moment j'ai cru que c'était mon épouse qui sortait des toilettes", affirme-t-il en larmes, en pensant à la victime et à sa famille.

"Vous avez indiqué pendant la garde à vue que vous aviez des idées sexuelles à ce moment-là", a souligné la substitut du procureur, Virginie Marceau. "Il est aujourd'hui difficile pour vous de dire la vérité, par rapport à vos proches, à vos amis, à vos fans aussi", a-t-elle estimé, en réclamant dans ses réquisitions 18 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve ainsi que des obligations de soins et l'inscription au fichier des délinquants sexuels.

La jeune victime, qui n'était pas présente à l'audience jeudi, s'était débattue, avait crié et mordu le musicien.

N.B. avec AFP