BFMTV

Un journaliste interrompu par les pleurs de son bébé en plein direct

Patrick Roy, journaliste à Radio Canada (en haut à gauche), Henry de Laguérie, correspondant en Espagne, en plein duplex.

Patrick Roy, journaliste à Radio Canada (en haut à gauche), Henry de Laguérie, correspondant en Espagne, en plein duplex. - Capture d'écran - Europe 1

Henry de Laguérie, correspondant en Espagne, a dû interrompre son direct à la télévision canadienne à cause de son bébé en pleurs.

Les journalistes sont des parents comme les autres, parfois un peu débordés par leur progéniture. Henry de Laguérie, correspondant d'Europe 1 en Espagne en a fait l'expérience, lors d'un direct avec Radio-Canada. En plein duplex depuis son domicile et alors qu'il évoquait les manifestations qui agitent la Catalogne, le journaliste a été interrompu par des pleurs d'enfant.

Il a d'abord tenté stoïquement de poursuivre son direct, tandis que les pleurs de l'enfant - que l'on ne voit pas à l'écran - se faisaient de plus en plus insistants. "On a des enfants, on comprend tout à fait", l'a rassuré le journaliste canadien Patrice Roy en plateau.

"C'était charmant"

"Attendez, je reviens", a finalement dû capituler Henry de Laguérie, avant d'attraper, assez vivement, l'enfant pour le sortir de la pièce.

"Et voilà monsieur Laguérie qui va peut-être faire le tour du monde, avec sa petite fille ou son petit garçon qui n'était pas de bonne humeur", a prédit le journaliste canadien Patrice Roy. Il a lui-même donné un petit coup de pouce à cette séquence en la retweetant. "C'était charmant: la vie qui prend le dessus! a-t-il commenté, répondant au commentaire de Henry de Laguérie: "Et voilà... une jeune manifestante a saboté mon direct à la télé canadienne".

"Ce n'était absolument pas prévu, évidemment", a expliqué le journaliste dans l'émission Village Médias sur Europe 1. "Je fais mes directs dans mon salon par Skype pour cette chaîne. Il n'y a pas de verrou et donc ma fille a débarqué comme ça, à l'improviste".

Henry de Laguérie a ainsi vécu la même mésaventure que le professeur britannique Robert Kelly, spécialiste de l'Asie basé en Corée, en mars 2017. L'irruption très comique de sa fille, puis de son fils et enfin de son épouse catastrophée pendant son direct avait offert à sa famille une notoriété dont elle se serait passée.

La vidéo est devenue tellement virale - elle a été vue plus de 87 millions de fois sur Youtube - que les Kelly ont dû donner une conférence de presse pour raconter l'événement et répondre aux médias.

Magali Rangin