BFMTV

Un documentaire dévoile l'intérieur de la maison d'Alain Delon: "il faut aimer le noir, il faut aimer le rien"

Alain Delon au festival de Cannes en 2013.

Alain Delon au festival de Cannes en 2013. - Anne-Christine Poujoulat - AFP

Un documentaire révèle des images inédites de l'enfance du célèbre acteur et dépeint le portrait d'un homme seul dans sa demeure du Loiret.

Diffusé ce soir sur France 3, le documentaire Alain Delon, la solitude d’un fauve révèle de nouvelles informations sur le célèbre acteur. Pour signer ce portrait inédit, le réalisateur Laurent Allen-Caron a pu compter sur les témoignages de proches comme la fille d'Alain Delon, Anouchka, son demi-frère Jean-François, et Brigitte Auber, sa première fiancée. 

Anouchka Delon dresse notamment le portrait d'un homme seul dans sa demeure de Douchy, dans le Loiret. Une bâtisse où il a construit un mausolée pour ses chiens et un musée en son honneur. Selon la jeune femme, citée par Le Parisien, un couloir entier est ainsi constitué uniquement de photos du comédien jeune: "Y’a pas nous: c’est que des photos de son passé", explique-t-elle, avant d'ajouter qu'une salle sert de dépôt pour les costumes de ses films. L'atmosphère est un peu étouffante à Douchy, poursuit Anouchka Delon: "Faut aimer la campagne, faut aimer le noir, faut aimer le rien…"

Le documentaire, qui n'est pas un portrait à charge, permet aussi découvrir des images inédites d'Alain Delon à l'âge de dix ans. Elles ont été découvertes par le demi-frère de la star, Jean-François: "Des images bouleversantes quand on songe à la suite et qui expliquent peut-être les débuts d’une carrière marquée par ces grands maîtres qu’auront été René Clément, Luchino Visconti ou Joseph Losey dans la vie d’Alain Delon", explique au Figaro le réalisateur Laurent Allen-Caron.

Jérôme Lachasse