BFMTV

Un an après la mort de Johnny Hallyday, des témoignages inédits de l'entourage de Laeticia

Un an après la disparition de Johnny Hallyday, BFMTV retrace les événements qui ont marqué cette période de deuil, mais aussi de conflit, pour la famille du rockeur, à travers de nouveaux témoignages.

Johnny Hallyday s'est éteint il y a un peu plus d'un an, le 5 décembre 2017. Cette année sans lui a été marquée par des hommages, bien sûr, mais aussi par la bataille judiciaire qui s'est engagée entre les deux aînés du chanteur, David Hallyday et Laura Smet, et sa veuve, Laeticia, autour de l'héritage.

BFMTV revient sur cette année avec un document exceptionnel, tourné entre Saint-Barthélemy, où repose Johnny Hallyday et où Laeticia a passé une partie de l'été entourée de ses amis, ainsi qu'à Paris et Los Angeles où elle habite désormais. C'est là que des proches de la jeune femme ont accepté de témoigner pour la première fois.

Yaël Boon, l'épouse de Dany Boon, habite à quelques minutes de chez les Hallyday, à Pacific Palisades. Elle évoque son amitié avec Laeticia, et les quelques jours qui ont suivi son retour à Los Angeles, un mois après la mort de Johnny.

"J'ai ouvert cette porte, où j'avais l'habitude de voir Johnny... et c'était très particulier", raconte-t-elle. "Rien n'avait bougé, tous les objets étaient à leur place. En m'installant dans le salon, je me suis retournée une dizaine de fois, en ayant l'impression qu'il allait apparaître tout à coup, et faire son entrée comme il la faisait."

"On se rappelait des moments joyeux avec Johnny"

Dans les premiers jours, Laeticia a vécu recluse, dans leur maison achetée en 2013, ne répondant même pas au téléphone.

"Ce sont les moments où elle est au plus mal", évoque encore Yaël Boon. "Ça m'est arrivé de ne pas la prévenir et de me pointer à la porte, tout simplement, et de dire 'je suis là. Tu es peut-être en pyjama, peut-être que tu ne ressembles à rien, mais je m'en fiche, tu m'ouvres la porte et on sera ensemble'. On se retrouvait en jogging à la maison et on passait de bons moments, on se rappelait des moments joyeux avec Johnny", se remémore-t-elle.

"C'est horrible, je le vois partout"

Un autre ami, le producteur de musique Jean-Claude Sindres, raconte leurs retrouvailles dans un restaurant de Los Angeles, où les Hallyday avaient leurs habitudes. "On était contents de se revoir. la dernière fois que je l'avais vue c'était à l'enterrement. Elle est arrivée dans le restaurant, elle était très mal, parce que c'est un restaurant où elle allait très souvent avec Johnny. Elle n'a pas supporté, elle est sortie du restaurant. Elle m'a dit 'c'est horrible, je le vois partout'."

Et puis il y a la bataille judiciaire, avec David et Laura, démarrée en février 2018. Chacun orchestre sa communication. Côté Laeticia, rien ne paraît sur son compte Instagram. En revanche, ses proches publient de nombreuses images de moments de bonheur retrouvé, avec l'accord de Laeticia. 

Yannick Noah et sa famille, proches des Hallyday depuis plus de 15 ans, ont ainsi passé avec Laeticia et ses filles de doux moments à Saint-Barthélemy immortalisés sur les réseaux sociaux. Il témoigne:

"On a passé des moments merveilleux avec les petites. Donner un petit peu de joie dans des moments où c'est pas facile, même très difficile. Voilà, ce que font les amis dans ces moment-là, ils essaient d'être là. Et on était là. On essaie de se remplir de plein d'amour, plein de force, parce qu'on sait qu'il y a tellement de gens qui sont bienveillants." Et de conclure: "Puis il y a les autres."

Laeticia, un an sans Johnny, le reportage de BFMTV est à revoir en replay sur BFMTV.com

M. R.