BFMTV

Viré des Z'Amours, Tex perd son procès contre la production

Tex dans "Les Z'Amours"

Tex dans "Les Z'Amours" - Bernard Barbereau - FTV

La Cour d'appel de Paris a confirmé le licenciement pour faute grave de l'humoriste.

Deux ans après son renvoi des Z'Amours, Tex a perdu son procès contre la société de production de l'émission de France 2, Sony Production. Comme le rapporte La Lettre A, la Cour d'appel de Paris a confirmé le licenciement pour faute grave de l'humoriste. Celui-ci avait en effet été remercié après une blague sur les femmes battues racontée sur C8. 

"Comme c'est un sujet ultra sensible, je la tente: les gars, vous savez ce qu'on dit à une femme qui a déjà les deux yeux au beurre noir? Elle est terrible, celle-là. On ne lui dit plus rien! On vient déjà de lui expliquer deux fois!", avait-il alors déclaré. 

Il n'a pas pu bénéficier non plus, du droit à l'humour. Des enregistrements où le présentateur s'en prend pendant la coupure publicitaire à une candidate qu'il traite de "chiennasse avec [des] grosses loches" ont été jugées recevables par le tribunal. Tex, qui demandait 1,2 million d'euros pour licenciement abusif, a obtenu en appel 45.000 euros de dommages et intérêts.

Jérôme Lachasse