BFMTV

Violences sexuelles: l'héroïne de "Clem", Lucie Lucas, revient sur les raisons qui l'ont poussée à parler

Lucie Lucas à  Cannes en mai 2019

Lucie Lucas à Cannes en mai 2019 - Alberto PIZZOLI - AFP

La star de la série "Clem" confie avoir reçu "énormément de messages extrêmement touchants et de soutien" après la publication de son message.

Fin novembre dernier, Lucie Lucas, star de la série Clem, écrivait sur Instagram avoir été victime d'abus sexuels et de viol. Près de deux mois après ces révélations, la comédienne revient, dans les colonnes du Parisien ce samedi, sur ce témoignage.

L'actrice, qui dit avoir reçu "énormément de messages extrêmement touchants et de soutien" après avoir parlé des violences sexuelles qu'elle a subies plus jeune, explique l'avoir fait "pour montrer qu'on peut parler des choses".

"Quand on n'en parle pas, elles n'existent pas dans l'imaginaire des gens. Certaines personnes ont vécu des choses bien pires que moi. J'ai voulu dire que les violences faites aux femmes sont dans mon quotidien depuis longtemps, qu'on a de gros progrès à faire", confie-t-elle. 

"Un traumatisme, ça se digère et ça peut prendre une vie entière"

Lucie Lucas estime qu'un "traumatisme, ça se digère et ça peut prendre une vie entière", et dit avoir eu le déclic après le témoignage d'Adèle Haenel, lors de la journée contre les violences faites aux femmes. "Je me suis dit: essayons d'avancer", assure l'actrice.

Et si elle a choisi de passer par Instagram, c'est parce qu'elle y entretient un lien très fort avec ses fans, et sait qu'elle peut leur parler "directement", "sans passer par le prisme de quelqu'un qui va rapporter [ses] paroles". 

"J'ai dit ce que j'avais à dire, les gens m'ont écrit, j'ai répondu à ceux à qui je pouvais répondre. Maintenant, je continue à aller de l'avant", conclut la comédienne, suivie par plus de 384.000 personnes sur Instagram.
Nawal Bonnefoy