BFMTV

"Top Chef": Martin est éliminé

Martin, candidat belge de Top Chef saison 6

Martin, candidat belge de Top Chef saison 6 - Capture d'écran - M6

Le jeune Belge de 23 ans n'a pas réussi à convaincre les chefs ce lundi soir. Une question de manque de stratégie selon lui.

Top Chef saison 6 a créé la surprise ce lundi soir, lors de la diffusion du sixième épisode, où huit candidats s'affrontaient dans une épreuve à base de pain et d'associations improbables de produits. 

Après l'annonce des premiers qualifiés pour la semaine prochaine, Martin, Kevin et Florian sont partis de leur côté en dernière chance. Les trois candidats qui avaient pour objectif de revisiter l'agneau n'ont pas franchement séduit les chefs Jean-François Piège et Philippe Etchebest. Mais face à la selle d'agneau farcie aux pignons de pin et abricots de Florian et à l'agneau aux herbes avec trois sauces différentes de Kevin, le jeune Martin, 23 ans s'est finalement vu éliminé à cause d'une mauvaise cuisson de sa viande. 

"J'aurais dû jouer le jeu et proposer des plats classiques"

Si Martin semble comprendre les raisons de son départ, il reconnaît tout de même qu'à refaire, il "assurerait le coup": "Je ferais des trucs bateau pour que cela passe. Je suis déçu que certains plats de candidats plaisent alors qu'ils n'ont rien d'incroyable et que c'est du vu et revu", confie-t-il au Scan télé avant d'évoquer le cas de Florian: "Il ne fait rien d'incroyable et se retrouve toutes les semaines en dernière chance. Là, il présente à chaque fois quelque chose de maîtrisé sans prendre aucun risque et ça passe! Au bout de deux ou trois épreuves, j'aurais dû jouer le jeu et proposer des plats classiques. En même temps, je ne vois pas l'intérêt. Pour moi il vaut mieux rester soi-même". 

Celui qu'on compare souvent à Linguini, le cuisinier du dessin animé Ratatouille, assure toutefois avoir appris "plein de choses au niveau cuisine" et ne cache pas son enthousiasme quant à sa médiatisation: "Le téléphone du restaurant sonne tout le temps. Cela marchait déjà bien mais là c'est dément, presque exagéré. Il y a des clients qui réservent pour juin! On est complet tout le temps".

Romain IRIARTE