BFMTV

Top Chef: après Sébastien Oger, Ibrahim Kharbach dénonce à son tour le montage de l’émission 

Top Chef

Top Chef - M6

Ibrahim Kharbach dénonce le montage de l'émission destiné selon lui à privilégier certains candidats au détriment d'autres.

Eliminé mercredi soir de Top Chef, Ibrahim Kharbach confie sa déception au Figaro et critique le montage de l'émission destiné selon lui à privilégier certains candidats au détriment d'autres. 

"C’est du montage. Il y en a beaucoup dans l’émission", déplore-t-il ainsi. "Je suis très déçu par la production qui met en lumière les défauts de certains candidats pour en privilégier d’autres."

Il prend pour exemple l'épreuve de la semaine dernière chez le chef Frédéric Anton. "Elle a mis l’accent sur ma préparation de l’artichaut, à savoir si je savais bien le tourner. Ça me fait rire car cette technique est le b.a.-ba en cuisine", explique-t-il.

"Je suis passé pour une personne prétentieuse"

Le cuisinier belge assure avoir préparé l’artichaut de Florian et Alexia "qui ne savaient pas le faire": "Ça, les téléspectateurs ne l’ont pas vu", s'insurge-t-il. "Florian et Alexia sont pas mal avantagés. Toutes les critiques que Frédéric Anton a pu leur faire ont été coupées au montage."

Ibrahim Kharbach, qui s'est "souvent [pris] la tête avec les journalistes", est "venu pour cuisiner, pas pour interpréter un rôle". Il affirme également que "les journalistes de l’émission insistent pour nous faire dire des choses": 

"Dans l’oreillette, ils ont la pression du réalisateur en régie qui, lui, a une vision globale de l’émission et attend certaines réponses de nous. C’est pourquoi, parfois, la réponse est dans la question du journaliste. On m’a un jour demandé: 'est-ce que tu comptes écraser les autres?', j’ai répondu 'oui' et à l’image, je suis passé pour une personne prétentieuse. C’est malhonnête."

"Une mauvaise image de moi"

Le témoignage d'Ibrahim Kharbach suit celui de Sébastien Oger, éliminé après le première épisode. Dans un post Instagram désormais supprimé, le cuisinier de Namur a dénoncé le traitement de son image dans l'émission, qui l'a peint comme un homme souvent imbu de sa personne. 

"Au montage, la production fait des coupes dans tout ce qui a été dit et ne garde que des fragments de paroles qui donnent une mauvaise image de moi et cela m’ennuie très fort", avait-il écrit. "Je ne suis pas du tout quelqu’un de prétentieux, que du contraire; parlez-en à mes connaissances et vous en serez tout de suite convaincu. Je tenais à faire cette mise au point."

Jérôme Lachasse