BFMTV

The Voice: les coachs en larmes face à la prestation de Gulaan et Maëlle

The Voice

The Voice - Capture d'écran TF1

Les premiers duels ont été riches en émotions pour Zazie, Mika, Florent Pagny et Pascal Obispo.

Du jamais vu dans The Voice. Samedi soir, le télé-crochet de TF1 diffusait la première émission consacrée à la très attendue épreuve des duels. Et l'un d'eux a particulièrement ému le jury, mais aussi les téléspectateurs: celui des deux talents de Zazie, Gulaan "le conteur d'histoires" et Maëlle "le diamant brut".

Le chanteur de 45 ans, originaire de Nouvelle-Zélande, et l'adolescente de 16 ans, lycéenne en Saône-et-Loire, ont interprété le titre Fragile de Sting. Un duo qui a particulièrement touché le public et tiré les larmes des jurés.

"Je n'ai pas les mots"

Leur coach, chargée de les départager à l'issue de leur prestation, n'a pas réussi à cacher son émotion. La gorge nouée, la chanteuse eu du mal à reprendre ses esprits après leur prestation qui l'a "démunie". 

"Là, je n'ai pas les mots. C'est ce que permet The Voice, ces rencontres surprenantes et cette magie. C'est des miracles, c'est la musique", a-t-elle confié en tremblant. "Ca va être extrêmement impossible pour moi cette mission". 

"Votre musique est plus forte que nous, elle nous traverse et nous bouleverse, et vous la retranscrivez avec tellement d'humilité", a-t-elle ajouté à l'attention de ses deux talents, des sanglots dans la voix. 

Obispo en larmes dans les coulisses

Zazie a finalement décidé de continuer l'aventure avec la plus jeune des deux talents, Maëlle - mais non sans un déchirement au coeur. En larmes, l'artiste est ensuite allée sur scène remercier Gulaan.

Les autres coachs ont eux aussi été bouleversés: installé dans son gros fauteuil rouge, Florent Pagny n'a pas réussi caché son émotion ni ses yeux brillants, tandis que Pascal Obispo a préféré quitter le plateau pour aller pleurer en coulisses. "On n’a jamais vu ça dans cette émission", a assuré le présentateur Nikos, lui aussi très touché.

N.B.