BFMTV

Renaud invité de 30 Millions d'amis, en colère contre l'arrêt de l'émission

Renaud dans 30 millions d'amis

Renaud dans 30 millions d'amis - France 3

Le chanteur a profité de son passage dans l'émission de France 3 pour protester contre son arrêt. Une intervention qui est loin d'être au goût de la chaîne, qui a demandé la suppression de cet extrait.

Renaud, invité de l'ultime émission 30 Millions d'amis, a poussé un coup de gueule contre l'arrêt du programme, lors d'un enregistrement qui sera diffusé sur France 3 le 1er juin.

Le passage où le chanteur exprime sa colère a été coupé, ont annoncé mardi les producteurs dans un communiqué. Selon eux, dans ce passage, l'artiste connu pour ses prises de positions affirmées a dit:

"Je suis une fois de plus écoeuré par le comportement des patrons de chaînes qui éliminent les animateurs parce qu'ils ne touchent pas les jeunes, parce qu'ils sont trop vieux (...) l'émission a assez duré, au bout de 40 ans, ils se disent 'on va supprimer ça', alors que c'était une institution, cette émission".

L'extrait censuré par France 3

Son opinion n'a pas été du goût de la direction de France 3, qui a ordonné à la production de 30 Millions d'amis de couper ce passage.

"France 3 nous a harcelés au téléphone pour qu'on leur livre la bande sans cette séquence. Je leur ai dit d'assumer leurs responsabilités en me faisant un écrit et c'est ce qu'ils ont fait", a expliqué Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d'amis et dirigeante de la société Pro-TV, qui produit l'émission.

De son côté, France 3 déclare "que la parole de Renaud est une critique ouverte à la décision de la chaîne et n'a pas sa place dans l'émission qui n'est pas une tribune".

Renaud, "grand défenseur des animaux"

Dans ce dernier numéro de l'émission 30 Millions d'amis, créée en 1976 par Jean-Pierre Hutin, Renaud, "grand défenseur des animaux", est filmé chez lui dans le sud de Paris en compagnie de son chien Suny, un golden retriever de 12 ans.

Il parle de la corrida, qu'il dénonce en tant que spectacle imposé aux plus jeunes et évoque aussi Baltique, le chien de François Mitterrand à qui il a rendu hommage dans une chanson où il chante au lieu de "Dieu reconnaîtra les siens": "Dieu reconnaîtra les chiens".

Après avoir rappelé que "l'émission s'arrête le jour des 20 ans de l'anniversaire de la mort de Jean-Pierre Hutin", Reha Hutin, sa veuve, envisage l'avenir pour son émission avec Internet. "Nous avons déjà une chaine sur Youtube, c'est l'avenir de la télévision", a-t-elle estimé.
N.B. avec AFP