BFMTV

Rachid Arhab se confie sur son (court) passage dans TPMP: "J'ai commis une seule erreur"

Rachid Ahrab a passé trois mois comme chroniqueur dans "Touche pas à mon poste"

Rachid Ahrab a passé trois mois comme chroniqueur dans "Touche pas à mon poste" - Capture d'écran / C8

Le journaliste et ancien membre du CSA a participé pendant trois mois comme chroniqueur à l'émission de Cyril Hanouna sur C8.

Rachid Arhab n'aura passé que trois mois aux côtés de Cyril Hanouna. Invité de L'interview sans filtre de Télé-Loisir, l’ancien chroniqueur est revenu sur son expérience dans Touche pas à mon poste!.

"Pendant l’été dernier, où l’émission de Cyril était quand même très secouée pour un certain nombre de dérapages, on a fait appel à moi (…) pour essayer de temps en temps de le recadrer, peut-être même le recadrer à l’antenne", explique Rachid Arhab, qui assure que c'est "une mission [qu'il a] accomplie pendant trois mois avec beaucoup de plaisir".

"Cyril Hanouna ne répond pas aux messages"

Pourtant, trois mois plus tard, une émission créée un déclic chez le chroniqueur, qui confie avoir toujours "eu du mal à trouver [sa] place dans TPMP". Ce jour-là, en novembre 2017, c’est jour de conseil de classe sur le plateau de Cyril Hanouna.

Rachid Arhab est alors pris à partie par les autres chroniqueurs. "Formellement, c'est à partir de là que je n’y suis plus allé. J’ai commis une seule erreur ce jour-là, je n'aurais pas dû m’asseoir à la petite chaise d’écolier", regrette-t-il.

Et de se souvenir : "On m’a beaucoup expliqué ce jour-là, que c’était du deuxième, du troisième, voire du quatrième degré. Pourquoi pas. Petite confidence, ce jour-là, il y a quelque uns des chroniqueurs qui m’ont fait un SMS le soir après l’émission pour, non pas s'excuser, mais pour me dire que 'c'était du cinéma' (…). C'est un peu cette partie-là qui m’a le moins plu".

Sur cet épisode, Rachid Arhab, qui assure ne pas avoir de problème avec Cyril Hanouna, confie pour autant que "dire du mal pour simplement faire du buzz, [il n’a] pas trouvé ça très intéressant".

Pour lui, le présentateur controversé de TPMP n’a qu’un défaut: "il ne répond pas aux messages qu’on lui laisse". Et de conclure : "Lui qui est accro à son téléphone (…) il répond aux SMS quand il en a envie, et quand il ne répond pas, c'est une réponse".

L.V.