BFMTV

Diffusion intégrale en clair de Canal+: l'offre s'arrêtera le 31 mars

Le logo de Canal+ habillé du drapeau tricolore.

Le logo de Canal+ habillé du drapeau tricolore. - Canal+

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a indiqué que la chaîne doit cesser le 31 mars son passage intégral en clair pour respecter "l'équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites".

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a indiqué à Canal + que la chaîne cryptée doit bien cesser le 31 mars son passage intégral en clair, comme cela avait été annoncé en début de semaine. Selon les informations de La Correspondance de la Presse, le CSA n'a pas été averti par l'opérateur, qui déplore cette procédure "de nature à altérer l'équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites".

"L'opération que Canal + a lancée ne peut être que limitée dans la durée car elle est de nature à altérer l'équilibre entre les chaînes payantes et les chaînes gratuites. Elle est de nature à remettre en cause la chronologie des médias et elle pose des questions vis-à-vis des autres diffuseurs et des ayants droit", explique Roch-Olivier Maistre, le Président du CSA

"Le CSA doit réagir avec la plus grande fermeté"

"Le CSA est aussi là pour rappeler aux acteurs qu'il y a une règle d'ensemble qu'il faut veiller à respecter même si nous faisons preuve de compréhension", ajoute-t-il encore. "Nous sommes le relais des préoccupations des acteurs auprès du gouvernement pour que leurs difficultés soient prises en compte."

"Le CSA est en dialogue quotidien avec tous les acteurs du secteur qu'ils soient nationaux ou locaux car ils traversent une période très difficile", explique-t-il également.

"Au risque de me faire écharper par les gogos de la gratuité l'opération Canal plus en clair est une honte qui bafoue toutes les règles de droit et en particulier du droit d'auteur. Le CSA doit réagir avec la plus grande fermeté", avait estimé de son côté Pascal Rogard, directeur général de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD). TF1 et M6 avaient aussi protesté. 

Le président de la chaîne Canal+ Maxime Saada avait annoncé lundi dernier que la chaîne cryptée allait passer en clair pour tout le monde, sur toutes les box, y compris ceux qui ne sont pas abonnés. Il avait été précisé alors que ce geste, destiné à permettre aux Français de s'occuper pendant leur confinement - et de découvrir le catalogue de la chaîne - serait temporaire.

Jérôme Lachasse