BFMTV

La Grande Darka: Thierry Ardisson accuse C8 de plagiat, Cyril Hanouna lui répond

Cyril Hanouna

Cyril Hanouna - Joel Saget / AFP

L'homme en noir accuse Cyril Hanouna de lui avoir emprunté un concept d'émission qui emploie la reconnaissance faciale pour capter les rires du public ou des invités. L'animateur phare de C8 réplique.

Thierry Ardisson, qui a quitté avant l'été C8 où il animait Les Terriens du samedi! et Les Terriens du dimanche!, attaque en justice Vincent Bolloré pour rupture brutale de dépendance économique et la chaîne pour "parasitisme". Et pour ne rien arranger à leurs relations, l'homme en noir reproche à la prochaine émission de Cyril Hanouna, La Grande Darka, de ressembler trait pour trait à un concept soumis en mars 2016 à C8, rapporte Le Parisien ce mercredi.

Diffusé à partir du 14 septembre sur la chaîne, le programme occupera la case horaire laissée vacante par Thierry Ardisson. Cyril Hanouna a réagi mercredi dans la soirée à ces accusations de plagiat:

"Les chéris, après les pilotes d'aujourd'hui, je peux vous annoncer que c'est du très lourd en darka (rigolade, NDLR)! (...) Et sinon j'invite mon ami Thierry Ardisson à regarder La Grande Darka et il verra que ça n'a rien à voir avec son concept."

Comme le rappelle Le Parisien, La Grande Darka réunit Cyril Hanouna et plusieurs chroniqueurs dont Laurent Baffie. Leur objectif: faire rire leur invité à l'aide de blagues, de micros-trottoirs et de happening. A la fin de l'émission, un capteur facial doit permettre de découvrir quel chroniqueur a fait le plus rire. 

"Je trouve la méthode pour le moins douteuse"

Selon le quotidien, Thierry Ardisson revendique ce concept, dont il aurait eu l'idée grâce à "un théâtre de Barcelone où une tablette est fixée sur chaque fauteuil": "à la fin du spectacle, chaque spectateur paye en fonction de son nombre de rires, captés via un logiciel de reconnaissance faciale."

"Il y a 4 ans, nous avons déposé un concept d'émission de télévision intitulé Qui va faire rire les Français? qui consiste à utiliser un logiciel de reconnaissance faciale pour compter les rires des invités ou du public sur un plateau", a indiqué Thierry Ardisson, furieux, dans un mail adressé au directeur général de C8 Franck Appietto. "Ce programme, nous te l'avons proposé au cours d'un déjeuner le 27 mars 2016 [...] Je t'en ai reparlé pour la rentrée 2019."

"Je trouve la méthode pour le moins douteuse", ajoute-t-il. "Cyril Hanouna a tout à fait pu avoir la même idée que nous, aucun doute là-dessus. Mais la chaîne aurait dû se souvenir que j'ai proposé la même idée depuis 3 ans! J'irai au bout pour défendre mon honneur, surtout que C8 n'a même pas répondu à ma lettre."

Jérôme Lachasse