BFMTV

L'Eurovision change ses règles  pour la France

Eurovision 2015

Eurovision 2015 - Dieter Nagl - AFP

Alors qu'ils en étaient dispensés jusque-là, la France, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne, le Royaume-Uni et le pays hôte devront également chanter lors des demi-finales.

Les organisateurs de l'Eurovision revoient leur copie. La semaine dernière, lors d'une réunion, les décisionnaires ont redéfini les règles du célèbre concours de chanson. Un changement majeur pour les pays contribuant le plus à l'Eurovision vient bousculer les codes du Concours lancé en 1956.

Plus question désormais pour les pays du "Big Five" – la France, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni – ainsi que le pays organisateur (la Suède pour l'Édition 2016) d'attendre la finale pour se produire sur scène. Ils devront dorénavant participer aux demi-finales, étape dont ils étaient, jusqu'alors, dispensés.

"Ça sera tellement mieux de voir le Big Five et le pays hôte sur la scène de l'Eurovision, de voir les prestations telles qu'elles seront proposées lors de la finale", a confié le superviseur exécutif du concours.

Aucune conséquence négative 

Ce nouveau protocole permettra notamment aux six pays concernés d'être davantage exposés sur la scène européenne lors de la diffusion et aux artistes de disposer d'un temps de répétition plus important. Ces derniers arrivaient jusqu'alors dans la ville organisatrice uniquement après l'étape des demi-finales.

Toutefois, cette norme n'aura aucune incidence sur le déroulement du concours de l'Eurovision. La France, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni ainsi que le pays organisateur seront, quoi qu'il arrive, automatiquement qualifiés pour la finale.