BFMTV

Donald Trump se compare à Elvis Presley, Jimmy Fallon en fait un sketch

Jimmy Fallon

Jimmy Fallon - Capture d'écran YouTube - The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

En évoquant une époque où, selon lui, on le comparait à Elvis Presley, Donald Trump ne s'attendait sans doute pas pas à faire les frais d'une imitation de Jimmy Fallon.

Les humoristes américains ratent rarement une occasion de se moquer de Donald Trump. Jimmy Fallon, animateur du Tonight Show sur NBC, a saisi une nouvelle opportunité de rire du président des États-Unis dans son émission de mardi. Quelques heures après que le chef d'État a évoqué sa propre ressemblance à Elvis Presley, l'animateur a décidé de faire fusionner l'homme politique et le chanteur dans un sketch.

Vêtu d'une combinaison de cuir et d'une perruque blonde surmontée d'une autre perruque noire, Jimmy Fallon s'est lancé dans une imitation de Donald Trump en train d'imiter Elvis Presley:

"Il faut que je vous dise, beaucoup de gens me disent que je ressemble à Elvis", dit-il, singeant la voix de Donald Trump. "C'est vrai. On dit que je ressemble à Elvis. Alors j'aimerais rendre hommage au grand homme lui-même."

Soucis judiciaires en musique

L'animateur se lance alors dans une reprise toute personnelle de Jailhouse Rock, en adaptant les paroles du tube du rockeur aux soucis judiciaires de l'administration du président américain. Robert Mueller, le procureur chargé de l'enquête russe, Paul Manafort, ancien directeur de campagne reconnu coupable de fraude bancaire et fiscale ou encore Michael Flynn, ancien conseiller qui a plaidé coupable dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence russe, sont tous cités. Le président russe n'est pas oublié non plus: "Je déborde d'un amour brûlant pour Vladdy Poutine" clame l'animateur.

Lundi, lors d'un rassemblement dans la ville natale d'Elvis Presley (Tupelo, dans le Mississipi), Donald Trump a évoqué le parallèle qu'aurait fait son entourage dans sa jeunesse:

"En dehors des cheveux blonds, quand j'étais jeune on disait que je ressemblais à Elvis. J'ai toujours considéré que c'était un grand compliment."
Benjamin Pierret