BFMTV

Daphné Burki adresse à son tour un message de soutien à Maïtena Biraben

Daphné Burki sur le plateau de La Nouvelle Édition

Daphné Burki sur le plateau de La Nouvelle Édition - Xavier Lahache - Canal+

L'animatrice de La Nouvelle Édition sur Canal+ a tenu a adresser sa reconnaissance à celle qui lui a donné sa chance à la télévision, il y a 12 ans et qui s'apprête à quitter la chaîne cryptée.

Après Yann Barthès jeudi soir, Daphné Burki a décidé d’adresser un message de soutien à Maïtena Biraben, visiblement remerciée par Canal+.

Ce vendredi, l’animatrice de La Nouvelle Édition a ainsi déclaré après la diffusion du zapping qui évoquait notamment le départ de la présentatrice du Grand Journal: "Je voulais faire abstraction de l'agitation médiatique autour du départ de Maïtena Biraben. Il y a douze ans, Maïtena présentait Nous ne sommes pas des anges, un ancêtre de cette émission", a-t-elle expliqué.

"Elle m'a donné ma première chance!"

"C'est elle qui m'a donné ma première chance! Je ne connaissais rien à la télé, mais Maïtena est une personne intelligente et courageuse - et il fallait l'être pour m'embaucher! Donc je voulais exprimer toute ma reconnaissance et mon amitié à la journaliste, mais surtout à la femme qu'elle est", a-t-elle ajouté, avant de lancer le hastag #hautlestetons, un clin d’oeil que seule l’animatrice pouvait comprendre. Il s'agit un fait d'une référence à la devise de Nathalie Le Breton, éditorialiste des Maternelles, émission de France 5 que Maïtena Biraben et Daphné Burki ont toutes les deux présentée. 

Jeudi matin, Canal+ annonçait le départ de l'animatrice du Grand Journal. "Maïtena Biraben a souhaité quitter la présentation du Grand Journal à la fin de la saison. Son énergie et sa passion ont nourri les émissions qu'elle a animées sur les antennes de Canal+", expliquait ainsi le service communication.

Yann Barthès dément le départ de Maïtena Biraben 

Cette information a été démentie quelques heures plus tard par Yann Barthès dans Le Petit Journal. Le présentateur a ainsi lancé, face caméra: "Permettez-moi d'avoir un mot personnel, une pensée pour Ali Baddou et Maïtena Biraben qui ont appris aujourd'hui qu'ils quittaient Canal+, je vous embrasse".

Une phrase glissée en direct laissant entendre que Maïtena Biraben n’est pas partie de son plein gré, mais qu’elle a bel et bien été victime d’un limogeage.

Romain Iriarte