BFMTV

Danse avec les stars: Denitsa Ikonomova est-elle réellement favorisée?

Denitsa Ikonomova et Clément Rémiens.

Denitsa Ikonomova et Clément Rémiens. - TF1

Grande gagnante de Danse avec les stars, avec quatre victoires, Denitsa Ikonomova en vise une cinquième. Des soupçons de favoritisme pèsent sur elle. La danseuse répond.

Avec quatre victoires en huit saisons, Denitsa Ikonomova est la véritable vedette de Danse avec les stars. Arrivée à la saison 3, en 2012, elle s'est toute de suite imposée, menant le sportif Taïg Khris en finale.

Malgré une déconvenue en quatrième saison, où elle a terminé à la cinquième place, elle a enchaîné les succès entre 2013 et 2015, avec trois victoires d'affilée grâce à ses partenaires Rayane Bensetti, Loïc Nottet et Laurent Maistret. Après la déception Sinclair (ils sont éliminés après un mois de compétition - son pire score), Denitsa a repris du poil de la bête en 2018 avec Clément Remiens, star de Demain nous appartient sur TF1.

"Avec Denitsa, la clé du succès, c’était la joie. Je pense qu’on a mis beaucoup de passion dans toutes les danses et dans tout ce qu’on a fait", a déclaré après sa victoire le jeune homme.

Souvent associée à des jeunes hommes à l'aise avec leur corps, cette championne canadienne a pu être accusée de favoritisme. Elle ne s'en cache: "Peut-être que oui, j'ai quand même des candidats qui commencent avec du talent et peut-être un peu plus de facilités, mais pour amener quelqu'un à la finale, ça demande beaucoup plus que ça", a-t-elle indiqué la semaine dernière à Sud Radio.

La production aurait d'ailleurs tort de se séparer d'elle: les vidéos de ses prestations lors de l'émission cartonnent sur YouTube. Sa danse contemporaine avec Laurent Maistret sur du Sia a ainsi généré plus de 25 millions de vues.

"Ça va être une saison surprenante"

Championne de danses latines, Denitsa Ikonomova sait que rien n'est joué, malgré ses antécédents dans DALS. Si son partenaire de danse est cette saison Azize Diabaté, la star de la très populaire série Les Bracelets rouges, elle sait qu'elle doit tout prouver. Le premier prime, samedi soir, devrait cependant bien se passer. Leur première danse sera un jive, une des spécialités de Denitsa Ikonomova et accessoirement une des danses les plus populaires de l'émission.

"Je pense que cette année, ça va être assez différent parce que, déjà, je trouve que le niveau est assez homogène. Dans le sens où il n'y a personne qui sait danser, cette fois-ci, et ils commencent à peu près au même niveau", a-t-elle assuré à Sud Radio. "À part certains qui ont beaucoup plus de difficultés, mais je trouve que c'est très bien, et cette fois-ci, on peut être surpris. Je pense que ça va être une saison surprenante."

Exigeante avec elle-même, Denitsa Ikonomova l'est tout autant, voire plus, avec les candidats, comme le montrent chaque année les magnétos de la production. Sixième au championnat mondial de dix danses en 2011 et demi-finaliste de la saison 4 de l'émission So You Think You Can Dance au Canada, Denitsa Ikonomova a aussi transformé en véritable danseur Loïc Nottet, qui s'en est servi dans ses clips, mais aussi Rayane Bensetti, qui a incarné d'une manière assez crédible le rôle d'un danseur de hip hop dans Let's Danse au printemps.

Jérôme Lachasse