BFMTV

"Confessions intimes": Rémi Gaillard piège TF1

L'humoriste Rémi Gaillard et son complice

L'humoriste Rémi Gaillard et son complice - -

L'humoriste a posté une vidéo mardi soir expliquant comment il avait piégé TF1 et un des reportages de l'émission "Confessions intimes".

Pour son émission "Confessions intimes", TF1 pensait avoir débusqué un specimen rare avec Aurélien, un fan inconditionnel de Rémi Gaillard. Seulement, c'était sans compter sur la complicité officieuse entre le jeune homme et l'auteur à succès de vidéos sur Internet.

Casting de choix

"Marre de vivre avec un gamin", thème de l'émission du 16 avril, suit le quotidien d'Aurélien, collectionneur de peluches géantes, et de sa petite-amie Ludivine, jeune femme gironde au vocabulaire approximatif à deux doigts de la crise de nerfs. Ce nouvel opus promettait encore un succès d'audience pour la chaîne de télévision, qui était loin de se douter du piège tendu par Gaillard.

Des "séquences bidonnées"

Le stratagème prend effet dans la nuit de mardi à mercredi. Tandis que TF1 diffuse son émission, Rémi Gaillard poste de son côté sur YouTube une vidéo montrant les coulisses du dit reportage. A savoir, un making-of accablant pour la chaîne où l'humoriste montre comment le sujet est monté de toutes pièces. Gaillard y évoque des "séquences bidonnées, des participants manipulés, et des journalistes sans scrupules".

"Le but était de sortir une vidéo montrant l’arnaque pile au moment de la diffusion du reportage sur TF1. Nous avons donc pensé à un petit stratagème: reconstituer intégralement ou presque ce que TF1 filmait", explique-t-il sur Le Plus du Nouvel Obs.

"Tous les soirs, après le départ des équipes de tournage (pas avant 2 heures du matin parfois), je rejoignais le couple et nous reconstituions les scènes qu’ils avaient jouées dans la journée, pour avoir les mêmes rushs que TF1, sauf que là, j’intervenais. Avant ce petit exercice, nous faisions bien attention qu’aucun micro ne soit resté branché", précise-t-il.

"Le déguisement de chien pour aller au resto, c'est TF1"

L'humoriste-imposteur dit avoir voulu d'abord piéger la chaîne de télé pour "s'amuser" mais aussi "pour montrer l’envers du décor de ces émissions préfabriquées". Un envers peu reluisant qui l'a même dépassé, reconnaît-il: "Ils ont fait jouer des scènes au couple auxquelles nous n’aurions pas pensé. Nous n’aurions jamais osé aller aussi loin, par peur de se faire prendre. Le déguisement de chien pour aller au resto, c’était eux par exemple".

La chaîne n'a pas encore réagi mais a entre temps fait retirer son replay. "C'est pas très fair-play" commente Gaillard, "alors qu’il y a quelques années, je leur avais demandé de retirer des vidéos qui m’appartenaient et ça avait l’air bien plus compliqué". Même si une (brève) bande-annonce est toujours disponible, des internautes ont lancé une pétition pour réclamer "la diffusion en replay de l'émission". Rien n'arrête les fans de Rémi Gaillard.