BFMTV

Comment se mesurent les audiences télé ?

Médiamétrie est chargé de mesurer les audiences télé.

Médiamétrie est chargé de mesurer les audiences télé. - AFP - Bertrand Guay

Chaque jour, même rituel. A 9h pile, Médiamétrie révèle les audiences télé de la veille, grâce à un panel de téléspectateurs de 4 ans et plus.

Qui a regardé la der du Petit Journal sur Canal+? Qui s'est laissé tenter par un petit The Voice sur TF1? Pour le savoir, une seule solution: les audiences Médiamétrie. Chaque matin, les dirigeants des chaînes attendent avec impatience les chiffres de la veille, indicateur incontournable du succès - ou de l'échec - d'un programme. Mais comment calcule-t-on les audiences et parts de marché de toutes les chaînes à la seconde près? Explications.

D'abord, un panel de foyers (bénévoles) est déterminé de manière à être le plus représentatif de la population: 5.000 foyers, soit environ 11.000 individus, choisis en fonction de leur catégorie socioprofessionnelle, leur âge, leur répartition géographique et leur offre télévisuelle (numérique, ADSL, câble...). Pour éviter d'être influencé, ces panélistes sont anonymes: tout juste sait-on qu'ils remplissent leur mission pendant 5 ans avant d'être remplacés.

Chaque foyer se voit attribuer un audimètre, une sorte de boîtier qui va déterminer les programmes visionnés par les membres du foyer et la durée d'écoute. Une touche individuelle sur la télécommande permet de signaler qui regarde quelle chaîne (parents, enfants). Pour éviter de fausser les résultats avec du zapping frénétique, l'audience est prise en compte quand le panéliste regarde une chaîne au-delà de 10 secondes.

Une marge d'erreur existe quand même

Ces données sont ensuite envoyées dans la nuit, vers 3h, à Médiamétrie, qui va les traiter pour calculer les audiences et les parts de marché. Les résultats sont ensuite envoyés aux dirigeants, journalistes, animateurs... Ce moment est crucial car les habitudes des téléspectateurs rythment la grille des programmes et conditionnent la vie (ou la mort) d'une émission.

Une marge d'erreur existe car une télé allumée ne signifie par pour autant que quelqu'un la regarde. Cet "intervalle de confiance" est de 0,6 point de part de marché, ce qui signifie qu'un programme qui aura fédéré 15% des téléspectateurs aura une part d'audience estimée entre 14,4 et 15,6%. Depuis avril dernier, Médiamétrie a affiné ses mesures en incluant les supports mobiles (smartphone, tablette) et les programmes en replay et différé. Un nouveau panel de 7.000 personnes a été recruté: ces derniers ont accepté d'installer un logiciel sur leurs appareils mobiles.

En France, les programmes les plus fédérateurs sont de très loin le football lors des matchs de l'équipe de France et la chaîne aux plus grosses audiences est TF1, qui est généralement leader sur la case du prime-time.

Mathilde Joris