BFMTV

C'est Canteloup: un sketch sur l'attaque de Romans-sur-Isère indigne les élus locaux

Nicolas Canteloup

Nicolas Canteloup - Martin Bureau - AFP

Marie-Hélène Thoraval, maire de la ville endeuillée, réclame des excuses à l'animateur, ainsi qu'à la direction de TF1 et la production de l'émission C'est Canteloup.

Un sketch "indigne". Lundi soir, Nicolas Canteloup animait C'est Canteloup depuis chez lui, confiné. Mais l'une des séquences de l'émission de TF1, évoquant l'attaque au couteau survenue samedi à Romans-sur-Isère, n'est pas passée auprès des élus locaux.

"C'est un drame, mais notez que cela a permis de faire comprendre aux gens de l'Isère qu'il ne faut pas traîner dans la rue et plutôt rester chez soi", a ironisé le comique (la commune touchée ne se situe en réalité pas en Isère, mais dans la Drôme, ndlr).

"Mais enfin vous êtes complètement fou de dire ça, c'est très grave, il y a eu deux morts!", lui a alors répondu l'animatrice Alessandra Sublet. Ce à quoi Canteloup a rétorqué: "C'est très grave, vous avez raison de le rappeler, d'autant plus qu'il n'avait pas son attestation de sortie sur lui".

Des excuses exigées après ce sketch "indigne"

Il s'agit d'un sketch "indigne" pour Marie-Hélène Thoraval, maire de la ville endeuillée. Dans un tweet partagé mardi, elle a demandé à la direction de TF1, aux producteurs de C'est Canteloup, à Nicolas Canteloup et à Alessandra Sublet, que "des excuses soient présentées aux Romanais et aux familles des victimes".

"Je suis indignée pour la ville et pour sa population, et indignée aussi, tout particulièrement pour les familles qui sont endeuillées, pour les familles qui ont eu des victimes. Monsieur Canteloup et madame Alessandra Sublet ne sont pas à la hauteur de l'émission qui leur est consacrée", a-t-elle indiqué auprès de nos confrères de France Bleu Drôme Ardèche, réitérant sa demande s'excuses. 

"Je pense qu'on a eu suffisamment de malheurs, de douleurs, sans que cette situation là soit tournée en dérision", a-t-elle estimé. 

"Un profond manque de respect"

Une colère partagée par Pierre Jouvet, président de la communauté de communes Porte de DrômArdèche. "Monsieur Canteloup, ce que vous avez fait hier soir est profondément choquant et totalement inadmissible. Ce n'est pas de l'humour, c'est un profond manque de respect, une insulte aux victimes, à leurs familles et aux personnes blessées samedi matin Romans-sur-Isère", a-t-il indiqué sur Twitter.

Selon France Bleu, le CSA a été saisi par Emmanuelle Anthoine, députée Les Républicains du nord Drôme. Quant au député du Lot-et-Garonne Olivier Damaisin, originaire de Romans-sur-Isère, il a annoncé sur Twitter avoir écrit au ministre de l'Intérieur, à la ministre de la Justice et au ministre de la Culture, "leur demandant d’intervenir afin que des sanctions exemplaires et justes soient prises contre Nicolas Canteloup". TF1 n'a pas encore réagi officiellement au moment de la publication de cet article.

Nawal Bonnefoy