BFMTV

Adieux télévisés: à chacun son style

Bruce Toussaint, Yann Barthès et Maïtena Biraben: ils ont tous fait leurs adieux à leur émission et à leur chaîne.

Bruce Toussaint, Yann Barthès et Maïtena Biraben: ils ont tous fait leurs adieux à leur émission et à leur chaîne. - Mehdi Fedouach - AFP - Canal+ - Montage BFMTV.com

Il y a ceux qui pleurent. Ceux qui règlent leurs comptes et ceux qui ne regrettent rien. Les animateurs télé sont nombreux en cette fin de saison à faire leurs adieux à leur émission ou leur chaîne.

Je suis venu te dire que je m'en vais... Adieu émission, téléspectateurs, chaîne. Un paquet d'animateurs quitte plus ou moins de gaieté de coeur le programme qu'ils animaient, à la faveur d'un mercato particulièrement animé cette année. Chacun son style, chacun sa méthode, chacun ses regrets peut-être. Avec panache et parfois des larmes, voici la façon qu'ils ont choisie de nous dire adieu.

> Ne retiens pas tes larmes

L'émotion est souvent palpable lors de ces adieux. Ainsi, ceux d'Elise Lucet qui ne part pourtant pas très loin, ont-ils été assez poignants. La journaliste reste sur France 2, mais elle a choisi d'arrêter la présentation du JT de 13 heures pour se consacrer à Envoyé Spécial et Complément d'Enquête. L'hommage que lui ont rendu ses collaborateurs, montés sur le plateau pour l'embrasser à l'issue de son dernier journal, le 29 avril dernier lui a arraché quelques larmes.

Le célèbre duo féminin, à la tête d'Envoyé spécial a également pris congé. Guilaine Chenu et Françoise Joly ont fait leurs adieux au programme qu'elles présentaient depuis 16 ans, avec une pointe d'émotion. "Nous sommes évidemment très très émues avant d'entendre pour la dernière fois ce générique qui nous a fait vibrer, qui vous a fait vibrer depuis 26 ans. Longue vie à Envoyé spécial", a lancé Guilaine Chenu, entourée sur le plateau de toute l'équipe.

Les mouchoirs étaient de sortie aussi le 24 juin, sur le plateau de Toute une histoire, présentée par Sophie Davant sur France 2. L'émission qu'elle animait depuis 2010, prenant le relais de Jean-Luc Delarue, n'a pas été reconduite.

Les larmes ont coulé sur D8 aussi, comme celles d'Erika Moulet, qui a fait ses adieux à Touche pas à mon Poste! le 30 juin.

Bruce Toussaint a quant à lui pris congé le 1er juillet, du public d'iTELE, avec la "team Toussaint", aux côtés de la chroniqueuse Amandine Bégot, très émue. "J'ai adoré ces trois saisons. Vous allez me manquer vraiment. Merci pour tout, iTELE, c'était bien, c'était chouette, et atchao Canal".

> Voilà c'est fini

Dans le genre adieux sobres, mais bien sentis, il y a eu ceux de Maïtena Biraben, qui quitte Le Grand Journal et Canal +. L'animatrice a clos son "annus horribilis", comme dirait Elizabeth II, le 24 juin dernier. "On a vécu des trucs de fou", a-t-elle lancé, ajoutant "II y a bientôt 13 ans, j'arrivais sur Canal. J'y ai croisé des équipes exceptionnelles. (...) Canal, c'est une idée, une culture, on ne quitte pas une culture. On ne quitte donc pas Canal, on l'emporte avec soit. Bonsoir".

On ne les a jamais vus à l'antenne, pourtant on avait un peu l'impression de connaître l'équipe du Zapping de Patrick Menais sur Canal+. L'émission, dont l'arrêt a été annoncé le 27 juin dernier, après 27 ans, a fait ses adieux à sa manière, ce dimanche, avec des extraits lourds de sens. Comme ce passage de Cinq à sept où Arthur assure: "Vous connaissez le proverbe: 'Tant que ce n'est pas mort, ce n'est pas enterré'".

> Ce n'est qu'un au revoir

"Merci d'avoir regardé Le Petit Journal. Au revoir Canal+". Le 23 juin dernier, Yann Barthès a animé son dernier Petit Journal, le programme qu'il a créé il y a 12 ans avec Laurent Bon. Sans larmes, mais avec émotion, à l'image de Catherine Deneuve, la marraine du programme qui a lancé "je déclare fermé le Petit Journal et j'en suis bien triste", à l'issue d'une dernière en forme de best-of. La fin d'une époque pour Yann Barthès, entré chez Canal en 1998, comme stagiaire et qui part sur TF1, laissant son fauteuil à Cyrille Eldin.

Léa Salamé avait une dernière punchline en poche, pour son dernier On n'est pas couché, tourné à l'iPhone après une panne de courant, le 25 juin. "C'est totalement ubuesque, finalement c'est une belle dernière", a-t-elle expliqué. "C'est plus difficile de quitter Laurent Ruquier que de quitter un amoureux", a-t-elle conclu, filmée (à l'iPhone, donc) par Ruquier lui-même.

Ophélie Meunier avait, elle, complètement la patate lorsqu'elle a refermé son dernier Tube, sur Canal+, tout sourire. Après une petite mise en scène façon Koh-Lanta avec son invité Denis Brogniart, elle a lancé à Isabelle Ithurburu, qui prendra la suite à la rentrée: "Isabelle, je te laisse ma place sur le beau gros canapé du Tube, en T. Très bel été à tous et à bientôt". On retrouvera l'animatrice sur M6, aux commandes de Zone Interdite dans quelques jours.

Le 30 juin, on a quitté aussi l'équipe du Grand 8, emmenée par Laurence Ferrari. "Il est l'heure de se quitter, une page se referme, une autre s'ouvre. Belle route vous", a lancé l'animatrice que l'on retrouvera à la rentrée sur D8.

"Ce soir je suis dans une situation particulière, puisque je vous dis au revoir. c'était le dernier C dans l'air que je vous présentais, avec beaucoup de plaisir, a conclu Yves Calvi, le 23 juin, refermant 15 ans de présentation de l'émission de France 5. Il laisse sa place à Bruce Toussaint et part, lui, "pour de nouvelles aventures" sur LCI.

https://twitter.com/Radegonde Magali Rangin Chef de service culture et people BFMTV