BFMTV

William et Harry dénoncent les rumeurs autour de leur supposée mésentente

Les princes William et Harry ont publié ce lundi matin un communiqué pour dénoncer "une fausse histoire" sur leur relation véhiculée dans la presse.

En pleine crise du "Megxit", William et Harry ont publié ce lundi matin un communiqué commun pour dénoncer les propos de la presse sur leur supposée mésentente. La presse britannique évoque en effet les pressions qu'aurait fait subir à son frère et à Meghan Markle, le prince William et qui les auraient poussé à se retirer de leur rôle au sein de la famille royale. 

"En dépit de démentis clairs, une fausse histoire a circulé dans les journaux au Royaume-Uni, spéculant sur la relation entre le duc de Sussex et le duc de Cambridge. Pour des frères si préoccupés des problèmes de santé mentale, l'usage d'un langage inutilement provocateur est offensant et potentiellement néfaste. 

Ce communiqué intervient à quelques heures de la réunion qui doit se tenir ce lundi en début d'après-midi à Sandringham pour tenter de trouver une solution au désir d'indépendance de Harry et son épouse Meghan. 

Abdication fracassante

C'est là le premier face-à-face du prince Harry, 35 ans, avec sa grand-mère depuis son annonce choc mercredi de vouloir gagner son "indépendance financière" et de vivre une partie de l'année en Amérique du Nord, sans toutefois totalement tourner le dos à la monarchie. 

L'ambiance risque d'être tendue, la famille royale, "blessée" selon la presse, ayant été prise de court par l'annonce explosive du couple, qui a ravivé le souvenir de l'abdication fracassante, en 1936, du roi Edouard VIII pour épouser Wallis Simpson, une Américaine divorcée - comme Meghan. 

Magali Rangin avec AFP