BFMTV

Naissance de Lilibet: Harry et Meghan accusent la BBC d'avoir publié un article diffamatoire

Le prince Harry et Meghan en mars 2019.

Le prince Harry et Meghan en mars 2019. - Chris Jackson / Pool

Le couple n'aurait pas demandé à la reine a permission d'utiliser son surnom pour leur fille Lilibet, affirme le média britannique. Ce que Harry et Meghan démentent dans une lettre envoyée à la chaine.

Harry et Meghan s'en prennent une nouvelle fois à la presse britannique. Deux ans après avoir déposé plainte pour harcèlement contre le tabloïd Mail on Sunday, le couple accuse désormais la BBC d'avoir publié un article diffamatoire.

Le média britannique a en effet affirmé dans un article paru ce mercredi que le couple n'aurait pas demandé à la reine Elizabeth II sa permission d'utiliser son surnom pour leur fille Lilibet née le 6 juin dernier - "Lilibet" était le nom donné en privé à la reine par son père George VI et son mari, le prince Philip.

Meghan et Harry ont fait parvenir à la BBC via leurs avocats un courrier indiquant que cette information était "fausse" et "diffamatoire". La BBC, qui cite une "source du palais" de Buckingham, avait déjà inclus dans son article un communiqué du porte-parole des Sussex niant leur information:

"Le duc a parlé avec sa famille avant de faire son annonce - en réalité, sa grand-mère est le premier membre de sa famille qu'il ait appelé. Au cours de cette conversation, il lui a fait part de son intention de nommer sa fille Lilibet en son honneur. Si elle n'avait pas été d'accord, ils n'auraient pas utilisé le nom."

Bras de fer entre Buckingham et la BBC

Ce bras de fer entre Harry et la BBC est un nouveau camouflet pour la chaîne britannique, qui voit ses relations avec la famille royale une nouvelle fois ternie après les révélations récentes sur son interview choc avec la princesse Diana en 1995.

Le gouvernement britannique a indiqué fin mai qu'il allait examiner la nécessité de réformer la gouvernance de la BBC après la publication d'un rapport accablant sur les méthodes "trompeuses" utilisées par l'un de ses journalistes pour décrocher cette interview fracassante qui aurait "alimenté les peurs, la paranoïa et la solitude" de Diana selon son fils William.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV