BFMTV

"Megxit", "égoïsme", "impulsivité"... Les médias britanniques étrillent Meghan et Harry après leur annonce 

Le duc et la duchesse de Sussex ont annoncé mercredi soir, dans un communiqué, qu'ils renonçaient à leur rôle de "membres senior de la famille royale", et comptent travailler pour "devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine".

Coup de tonnerre au Royaume-Uni. Le prince Harry et son épouse Meghan ont annoncé ce mercredi avoir décidé de renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique, pour s'installer une partie de l'année en Amérique du Nord. Une décision choc qui a surpris le palais de Buckingham... et les médias britanniques. 

"Ils ne l'ont même pas dit à la reine", s'est offusqué le tabloïd Daily Mirror, y voyant une décision "égoïste" du prince Harry.

-
- © -

Le Sun évoque quant à lui un "Megxit" (jeu de mots sur le Brexit), et le Times titre sur la "division" au sein de la famille royale. La BBC a quant à elle rapporté que le palais était "blessé" par ce développement inattendu.

"Harry et Meghan semblent avoir l'habitude de faire les choses sans que personne ne sache ce qui va se passer, ce qui est la mauvaise façon de faire", a commenté l'ancien secrétaire de presse de la reine, Dickie Arbiter, sur la télévision Sky News.
-
- © -

Une "annonce prématurée", un couple "égoïste"

Pour le correspondant de la BBC pour les affaires royales, Jonny Dymond, "il y a beaucoup plus de questions que de réponses" dans l'annonce choc de Harry et Meghan: "Quel sera leur nouveau rôle? Où vivront-ils? Qui paiera pour cela? Quelles relations auront-ils avec le reste de la famille royale?".

"La reine va être totalement dévastée par cela. C'est la dernière chose dont elle a besoin", estime un autre spécialiste des affaires royales, le journaliste et auteur Phil Dampier, cité par le Telegraph. "Elle a beaucoup d'affection pour Harry, mais de quelque manière qu'on veuille présenter l'affaire, ce qui se passe, c'est que [Harry et Meghan] se retirent de leurs obligations et se défilent".

Pour le Times, "l'annonce prématurée" du couple est "égoïste et malavisée", et porte "tous les signes de l'égoïsme et de l'impulsivité pour lesquels le prince Harry est maintenant tristement connu".

"L'annonce du duc et de la duchesse soulève des questions difficiles", développe le Times. "Leur souhait exprimé de devenir financièrement indépendants tout en continuant à faire partie de la famille royale aura certainement fait sonner des alarmes au Palais, qui ne sait que trop bien où peut mener un tel mélange des rôles public et privé".
-
- © -

Un retrait qui va prendre "du temps"

Mercredi soir, le duc et la duchesse de Sussex ont annoncé dans un communiqué qu'ils renonçaient à leur rôle de "membres senior de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine".

Dans un communiqué, la famille royale a dit "comprendre" la volonté du couple de prendre leurs distances avec leurs fonctions royales mais averti que cette mise en retrait était "compliquée" et prendrait "du temps". 

Nawal Bonnefoy avec AFP