BFMTV

Sylvie Tellier revient sur la disqualification de Miss Martinique à cause de son tatouage

Sylvie Tellier aux NRJ Music Awards, le 12 novembre 2016

Sylvie Tellier aux NRJ Music Awards, le 12 novembre 2016 - Valery Hache - AFP

La directrice générale de la société Miss France explique la décision d'évincer la Miss Martinique 2017 du concours Miss France, quand une autre candidate également tatouée est toujours en lice.

Une question de taille. Dans les colonnes du Parisien, Sylvie Tellier est revenue sur le remplacement de Jade Voltigeur, élue Miss Martinique, par sa première dauphine au concours Miss France 2018.

Il y a quelques jours, Jade Voltigeur a annoncé qu'elle ne concourrait pas au titre de plus belle femme de France fin 2017. Très vite, la raison de cette disqualification est dévoilée; la jeune femme de 18 ans avait dissimulé un tatouage sur l'omoplate avec du maquillage.

Effectivement, le règlement du comité Miss France interdit les "tatouages visibles". Seulement, Kleofina Pnishi, Miss Provence 2017 qui arbore elle aussi un tatouage, reste dans la course. Pour la directrice générale de la société Miss France, ce sont les dimensions du tatouage qui posent problème.

Un "petit tatouage discret"

"Pour moi, il n'y a pas de polémique", a expliqué Sylvie Tellier au quotidien. "On autorise les petits tatouages discrets (...) Dans le cas de Miss Martinique, il s'agissait d'un tatouage assez gros pour qu'il pose problème. (...) Pour Miss Provence, son tatouage est tout à fait réglementaire."

Jade Voltigeur, à gauche, et Kleofina Pnishi, à droite
Jade Voltigeur, à gauche, et Kleofina Pnishi, à droite © Instagram

Avant Sylvie Tellier, d'autres figures de l'organisation du concours sont montées au créneau pour justifier cette différence de traitement. Ainsi, Lydia Podossenoff, déléguée régionale du Comité Miss Provence - Miss Côte d'Azur, a souligné sur Facebook le caractère "purement symbolique" du tatouage de Miss Provence:

"Il représente un lien fort et inséparable: le prénom de sa sœur et la date de son décès survenu l'année dernière. Il représente sa force, celle d'avancer le plus loin possible pour sa famille."

Ces explications ne suffiront peut-être pas à convaincre Jade Voltigeur, qui ne concourra pas mais n'est pas destituée du titre de Miss Martinique 2017. Dans France Antilles, elle affirme n'avoir "jamais caché" le colibri qui orne son omoplate. Elle explique également que son tatouage aussi a une "signification particulière":

"Il veut dire paix, sagesse et famille. Je l'ai fait en Nouvelle-Calédonie, lors d'un voyage en famille. Mon père est né là-bas."

B.P.