BFMTV

Stromae, blessé au visage, après une chute en descendant d'un bus

Stromae en concert à Coachella en avril 2015.

Stromae en concert à Coachella en avril 2015. - Jason Kempin / Getty Images North America / AFP

Suite à l'hospitalisation de Stromae qui avait contraint l'artiste à annuler un concert à Minneapolis, un membre de son équipe est revenu sur les circonstances de cet accident. Un accident qui ne devrait pas compromettre la suite de sa tournée.

L'année 2015 n'aura pas été de tout repos pour Stromae. Alors que le chanteur vient de débuter sa tournée américaine, celui-ci a été obligé d'annuler sa date prévue au Myth Live Event Center de Minneapolis ce lundi 21 septembre. Une annulation de dernière minute, survenue à la suite d'un accident et alors que le public était déjà présent dans la salle.

Mais alors que le mystère planait encore sur la gravité et l'origine de cet accident, un membre de l'équipe de Stromae vient de faire quelques révélations à ce sujet. Selon Lesoir qui rapporte les informations du Standaart, l'interprète de Papaoutai et Formidable se serait blessé au visage en descendant d'un bus. Face à la difficulté de trouver un hôpital pour le soigner dans les temps, le chanteur belge n'aurait ainsi pas pu honorer le public de sa présence pour ce concert.

Un accident "pas grave du tout"

Les équipes de Stromae devraient donner plus de détails sur cet incident dans la journée. Contacté par nos soins, la maison de disque Universal Music confirme que le chanteur a bien été victime d'une chute, mais assure que l'accident n'était "pas grave du tout". L'incident devrait donc lui permettre d'assurer son prochain concert à Detroit ce vendredi 25 septembre et ne pas avoir d'impact sur la suite de sa tournée américaine qui doit conduire l'artiste à Toronto, Montréal et New York.

En juin et juillet dernier, Stromae avait déjà dû annuler plusieurs concerts pour des raisons médicales, dont un au Rwanda, pays d'origine de son père. Ses producteurs avaient alors expliqué qu'il subissait "les effets secondaires sérieux" d'un traitement prophylactique antipaludique. 

Fabien Morin