BFMTV

Voitures de présidents

La traction 15-6H, choisie par René Coty.

La traction 15-6H, choisie par René Coty. - -

Chaque président de la Ve République possède son attribut symbolique, ce fidèle destrier dont l'image sera à jamais marquée par son service républicain. Revue des véhicules que nos présidents ont choisi.

Prolongement de la personnalité de l'hôte de l'Elysée, la voiture du président incarne un petit peu sa personnalité aux yeux des Français. "Les Français aiment la bagnole", disait Georges Pompidou. Que reste-t-il de ces hommes d'Etat ? Les grands travaux, la diplomatie, mais aussi la voiture.

• 1953-1958, René Coty

René Coty circulait sur la banquette de tractions 15-6 H, dont une était décapotable.

1958-1969, Charles de Gaulle

S'il est une voiture française mythique, c'est bien la fameuse DS et sa suspension hydraulique. C'est cette voiture que Charles de Gaulle a choisi pour le représenter les routes.

• 1969-1974, Georges Pompidou

Le troisième président de la Ve a continué quelque temps d'utiliser les DS de son prédécesseur. Puis il adopte les deux puissantes SM jumelles, toujours de chez Citroën.

• 1953-1958, Valery Giscard d'Estaing

Valery Giscard d'Estaing optera pour la modernité et le dynamisme, en choisissant la voiture préférée des chefs d'entreprise, la Peugeot 604 à boûte automatique.

• 1981-1995, François Mitterrand

Deux mandats d'affilée, deux constructeurs différents. Le président socialiste commencera ses déplacements à bord d'une Renault, 30 puis 25, avant de passer à la Safrane. Mais ses voyages privés se font à l'abri d'une CX, puis d'une XM.

• 1995-2007, Jacques Chirac

Jacques Chirac restera fidèle à Citroën et optera pour la CX Prestige, puis une C6 blindée.

• 2007-2012, Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy gardera le modèle déjà choisi par son prédecesseur.

• 2012, François Hollande

L'annonce a été faite dès son élection : François Hollande utilisera la nouvelle DS5 de Citroën, un véhicule hybride 100% construit en France.

Olivier Laffargue