BFMTV

Kit de survie: qu’est-ce que le Comic-Con?

Un fan de Wolverine au Comic Con de New York

Un fan de Wolverine au Comic Con de New York - Timothy A. Clary - AFP

Le plus grand festival de culture pop, qui se tient en France pour la première fois, débarque à Paris. L’occasion de se pencher sur ce phénomène qui déchaîne les foules tout autour du monde.

Pas de panique si, au détour d’une promenade dans le 19e arrondissement de Paris ce weekend, vous croisez le sosie de Thor, des dizaines de Batman ou encore des jeunes coiffées comme Daenerys Targaryen. Le Comic-Con, rendez-vous geek incontournable considéré comme le "Super Bowl" de la culture pop, s’installe dans la capitale du 23 au 25 octobre à la Grande Halle de la Villette. Mais concrètement, c’est quoi, le Comic-Con?

D’où ça vient?

Le Comic-Con, contraction de "Comic" et "Convention", est créé en 1970 à San Diego, tout d’abord sous le nom de Golden State Convention Comic Book puis de San Diego Comic Book Convention.

Initialement dédié aux bandes dessinées américaines- les comics-, il s’élargit ensuite au cinéma, aux séries télé, aux animes, aux mangas, aux jouets, aux jeux de cartes à jouer et à collectionner, aux jeux vidéo, aux bandes dessinées en ligne ou encore aux romans de fantasy. Le comic con parisien est issu de la Japan expo, dont elle est une sorte de petite soeur dédiée aux comics.

A qui ça s’adresse?

Aux amateurs de science-fiction, de super-héros, d’heroic fantasy ou de fantastique qui souhaitent se plonger dans un univers qui les passionne avec d’autres fans. Véritable plateforme entre les artistes et le public, le Comic-Con permet aux aficionados de rencontrer et d'échanger avec les créateurs de leurs oeuvres ou héros préférés. Pour cette première édition française, 35.000 participants sont attendus.

On fait quoi là-bas?

Les apprentis jedis pourront apprendre à manier le sabre laser avec la Sport Saber League tandis que les lecteurs assidus iront se faire dédicacer un exemplaire de leur BD préférée parmi la foule d’auteurs et dessinateurs présents pour l’occasion (Joann Sfar, Matt Fraction…).

Pendant ce temps-là, certains pourront assister à la conférence menée par Frank Miller (créateur de Sin City et 300, à qui l’on doit également l’univers Dark Knight de Batman) et Louis Terrier (réalisateur de L’Incroyable Hulk, Le Transporteur, Le Choc des Titans) tandis que d'autres oseront poser des questions à Maisie Williams (Arya Stark dans Game Of Thrones), Shawn Ashmore (Iceberg dans X-Men) et Eric Balfour (24 heures chrono, Buffy contre les vampires) lors de masterclass.

Sont également au programme, un concours de cosplay (costumes faits maison), des ateliers menés par des Youtubeurs afin de lancer sa chaîne de vidéos sur Internet, des sessions photo au côté de nos personnages préférés ou encore des ventes aux enchères d'objets exclusifs en édition limitée… 

Pourquoi ça marche?

En plus d’être l’occasion idéale de retrouver son âme d’enfant (tous, petits comme grands, sont invités à revêtir leur plus beau cosplay), le Comic-Con attire les foules grâce à des invités qui se font d’ordinaire rares et des surprises hautes en couleur.

Ainsi, à San Diego en juillet dernier, les festivaliers ont eu la chance de voir débarquer toute l’équipe de Suicide Squad ou encore d’assister à la première diffusion d’un making-of de Star Wars: The Force Awakens... en présence d’Harrison Ford. Que nous réserve le Comic-Con parisien? Réponse ce weekend.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV