BFMTV

Mort de Djemel Barek, acteur de "Candice Renoir" et "Le Grand Bazar"

L'acteur Djemel Barek sur TV78, la Chaîne des Yvelines.

L'acteur Djemel Barek sur TV78, la Chaîne des Yvelines. - YouTube - TV78

L'acteur de cinéma et de télévision Djemel Barek, vu dans les séries Candice Renoir et Le Grand Bazar, vient de mourir à l'âge de 54 ans.

Djemel Barek, acteur de la série Le Grand Bazar, vu également dans Candice Renoir et Le Bureau des Légendes, est mort jeudi 30 juillet des suites d'une longue maladie. Il avait 54 ans.

L'acteur franco-algérien, apparu dans de nombreuses séries, de Avocats et associés aux Revenants, en passant par Platane a également interprété de très nombreux rôles au cinéma. On l'a vu dans les films Munich de Steven Spielberg, Qu'Allah bénisse la France, d'Abd Al Malik, Tout nous sépare de Thierry Klifa, Mon roi de Maïwenn, La Lutte des classes de Michel Leclerc, Loin des hommes, avec Reda Kateb et Viggo Mortensen, ou Terminal Sud de Rabah Ameur-Zaïmeche.

"Il gardait le sourire"

Mais aussi dans L'Oranais, en 2014, du réalisateur et acteur Lyès Salem, qui joue à ses côtés dans Le Grand bazar. "Très malade depuis trois ans, il ne s’est jamais plaint et gardait le sourire. C’était un guerrier”, a-t-il ainsi réagi auprès du Courrier de l'Atlas, ce vendredi. "Je l’avais rencontré en 2005 lors du tournage de Munich où il avait obtenu un petit rôle. On est devenu très copains et j’ai tout de suite eu envie de bosser avec lui”, évoque-t-il encore.

Passionné de théâtre, il avait commencé sur les planches, passant par le théâtre de L'épée de bois et la Cartoucherie. "Ensuite j'ai enchaîné avec Ariane Mnouchkine, ce qui m'a donné beaucoup d'espoir pour me projeter après", confiait-il à TV78 en 2018. Il avait aussi récemment mis en scène une pièce intitulée Ta Gueule, jouée à Avignon.

Refusant les rôles "caricaturaux", il expliquait à TV78 "Ça m'est arrivé de ne pas manger, d'avoir des galères pour payer mon loyer, mais de ne pas céder sur certains rôles que je ne veux pas faire. Ce qu'on appelle entre nous le rôle de 'bougnoule de service', ça c'est hors de question. Ou les terroristes, c'est une caricature énorme".

Magali Rangin