BFMTV

Internet chinois: les séries "The Big Bang Theory" et "NCIS" bannies

La série "The Big Bang Theory" est bannie de l'Internet chinois, tout comme "NCIS", "The Practice" et "The Good Wife".

La série "The Big Bang Theory" est bannie de l'Internet chinois, tout comme "NCIS", "The Practice" et "The Good Wife". - -

Quatre séries américaines ont été retirées de grands sites internet chinois, où elles étaient proposées en offre légale, ce qui pourrait traduire "une surveillance plus stricte" des contenus, ont indiqué lundi des médias d'Etat chinois.

Sheldon Cooper, trop subversif? Depuis samedi, les séries The Big Bang Theory, The Good Wife, NCIS et The Practice ne sont plus disponibles sur tv.sohu.com, youku.com et v.qq.com, les plus populaires plateformes de vidéo en ligne de l'Internet chinois. Pourtant, les droits pour ces séries "ont été légalement acquis" par ces sites, a rapporté le Global Times.

Les autorités exercent une étroite censure de l'Internet chinois, des médias aux films, en passant par les sites de microblogs, soucieuses de museler les voix dissidentes et d'éliminer tout contenu susceptible de menacer "l'ordre social".

Mais dans le cas de ces quatre séries télévisées, très populaires auprès des internautes chinois et comprenant peu d'éléments sexuels ou politiques, il restait difficile lundi de savoir pour quelles raisons leur diffusion avait été jugée "inappropriée" par les autorités.

"Une surveillance plus stricte de ces contenus" en Chine

Les séries américaines mais aussi britanniques "obtiennent un succès croissant en Chine", et "ces programmes d'importation sont devenus un 'business' florissant", observe le Global Times, un quotidien officiel.

Le retrait de ces séries "pourrait bien être le signe que les autorités vont imposer une surveillance plus stricte de ces contenus", estime Be Chenggong, un critique de cinéma cité par le journal.

L'organe en charge de la régulation des films et des médias (l'Administration d'Etat pour la presse, l'édition, la radio, le cinéma et la télévision), n'était pas joignable pour commenter l'information, pas plus que les trois plateformes vidéo concernées.

L'absence de séries chinoises de qualité équivalente

De nombreux internautes chinois témoignaient de leur frustration et de leur incompréhension: "Comment avez-vous pu trouver quoi que ce soit de dérangeant dans The Big Bang Theory", une comédie mettant en scène une bande de jeune geeks californiens, s'interroge un usager du réseau social Weibo.

D'autres internautes se plaignaient amèrement de l'absence de séries chinoises d'une qualité équivalente, lesquelles se résument souvent à des comédies sentimentales larmoyantes ou des séries guerrières aux intrigues caricaturales et indigentes.

"Si vous pouviez produire (en Chine) des programmes télévisés qui n'insultent pas l'intelligence des spectateurs (...) croyez-vous que je déploierais autant d'énergie pour aller chercher des séries étrangères?", ironise un internaute.

Sans ordre, pas de liberté sur Internet?

Dans une circulaire publiée en janvier, l'autorité chinoise en charge de la censure disait avoir l'intention "de faire appliquer un strict système d'approbation avant diffusion" et déjà fait retirer des contenus internet considérés comme violant les règlements.

Une vaste campagne de "nettoyage du Web" a été lancée après l'arrivée au pouvoir du président Xi Jinping, en mars 2013, ce qui lui vaut les foudres des défenseurs des droits de l'homme en Chine comme à l'étranger. "S'il n'y a pas d'ordre sur Internet, comment pourrait-on avoir la liberté?", argumente le Quotidien du Peuple, organe officiel du Parti communiste chinois.

Marc Pédeau avec AFP