BFMTV

Game of Thrones : l'interprète de Joffrey ne peut plus voir la série

-

- - Getty Images

Le roi Joffrey a définitivement marqué Game of Thrones par son implacable cruauté. Si son interprète, Jack Gleeson, n'y joue plus, il porte un avis très tranché sur la violence faite aux femmes dans la série.

Roi sadique et violent dans la série, Joffrey Lannister est apparu dans la série durant quatre saisons. Son interprète, Jack Gleeson, réputé timide et sympathique, est à l’opposé de son personnage à l’écran. Retourné chez lui à Dublin, il avoue au Daily Beast qu’il a beaucoup de mal à regarder la série à succès.

La nostalgie n’est en rien responsable de son blocage : "Je sais que les plateaux sont faux et que les acteurs ne sont pas vraiment leurs personnages, explique-t-il. Enfin, évidemment les gens savent ça aussi, mais c'est plus facile de se convaincre quand on n'a pas vu la série se tourner sous ses yeux". 

Une brutalité "utile"

Game of Thrones s'est retrouvé au coeur de nombreux scandales en raison de ses scènes de violences envers les femmes. Le viol de Sansa a particulièrement choqué les fans de la série lors de la dernière saison. S’il avoue ne pas avoir vu ce passage et ne pas pouvoir en parler, Jack Gleeson donne son avis sur le sujet en général : "Clairement, en tant que garçon de 23 ans, je ne pourrai jamais être dans la tête d'une femme qui a été agressée sexuellement, mais je crois qu'il faut parfois représenter les choses à l'écran, même si c'est dans une série de divertissement, parce qu'il faut montrer leur brutalité, parce qu'il y a des choses qu'on ne voit pas ailleurs. Cela permet de créer une sorte d'empathie, mais il y a des zones d'ombre, ce qui peut être très traumatisant et stressant à regarder pour moi."

Depuis Game of Thrones, Jack Gleeson se montre très discret. Il prépare actuellement une pièce de théâtre avec ses amis intitulée Bears in Space qu'il jouera sur les planches à Londres dès septembre. Il confie à ce sujet : "On aimerait bien que les gens viennent voir notre spectacle et pas uniquement parce qu'un acteur de Game of Thrones joue dedans".

Clara Crochemore pour BFMTV