BFMTV

Friends: pour Lisa Kudrow, le casting ne serait pas "entièrement blanc" si la série se déroulait de nos jours 

Lisa Kudrow en 2019

Lisa Kudrow en 2019 - Amy Sussman - Getty Images via AFP

Dans un entretien accordé au "Sunday Times", l'interprète de Phoebe Buffay a assuré que "la série serait complètement différente" si elle était réalisée à notre époque.

La célèbre série Friends est souvent pointée du doigt pour son manque de diversité. Dimanche, c'est l'une des stars du feuilleton, Lisa Kudrow, qui a évoqué ce sujet dans un entretien accordé au Sunday Times

L'interprète de Phoebe Buffay a ainsi assuré que si Friends se déroulait de nos jours, "la série serait complètement différente. Il est certain qu'il n'y aura pas un casting entièrement blanc", a-t-elle dit.

Les six personnages principaux du feuilleton culte, à savoir Phoebe, Rachel, Monica, Chandler, Ross et Joey, sont tous blancs. Mais pour Lisa Kudrow, Friends, diffusée de 1994 à 2005, "devrait être considérée comme une sorte de capsule temporelle, et non jugée pour ce qui a été mal fait". 

L'actrice a rappelé que sur plusieurs aspects, la série était en avance sur son temps. Elle a notamment évoqué le personnage de Ross (incarné à l'écran par David Schwimmer), qui élève un enfant avec son ex-femme homosexuelle, Carol. "C’était, à l’époque, progressiste", a-t-elle ajouté.

Un épisode spécial à l'automne prochain

Tout le casting de Friends doit se réunir dans un numéro spécial, qui sera mis en ligne sur la plateforme HBO Max. Attendu en mai, cet épisode a finalement été reporté en raison du coronavirus. Le tournage pourrait finalement se tenir à la fin de l'été, pour une diffusion à l'automne prochain.

Ce programme inédit ne sera pas un nouvel épisode de fiction, mais un projet non-scénarisé et une "célébration de cette série adorée", au cours de laquelle se retrouveront les acteurs pour discuter du feuilleton. Un rendez-vous rare: Courteney Cox a révélé qu'elle et ses co-stars ne s'étaient retrouvés que deux fois depuis l'arrêt de la série en 2004.

Nawal Bonnefoy