BFMTV

Dominic Purcell: "La prochaine saison de Prison Break parlera du terrorisme"

Dominic Purcell était l'un des invités du Comic Con de Paris, le 23 octobre 2016

Dominic Purcell était l'un des invités du Comic Con de Paris, le 23 octobre 2016 - BFMTV.com

ENTRETIEN - Entre deux tournages, Dominic Purcell a fait un crochet par le Comic Con à Paris le 23 octobre dernier. L'occasion pour l'acteur de confier à BFMTV.com son sentiment sur le retour de la série Prison Break au printemps prochain, d'évoquer son amitié avec son "frère" Wentworth Miller et son aversion pour... Donald Trump.

Il ne connaît que deux mots en français: "bonjour" et "baguette". Mais Dominic Purcell n'a pas besoin de maîtriser davantage la langue de Molière pour faire sensation auprès de ses fans français lors du dernier Comic Con à Paris à la grande Halle de la Villette à Paris où il était de passage le 23 octobre dernier. Entre deux séances d'autographes et de photos, la star des séries Prison Break, John Doe et DC: Legends of tomorrow a accepté de répondre aux questions de BFMTV.com pour nous parler notamment du retour événement de Prison Break après sept ans d'absence.

Pourquoi était-ce important pour vous de venir au Comic Con à Paris à la rencontre de vos fans français ?

C’est important pour moi de leur dit merci, de témoigner ma gratitude aux fans du monde entier qui apprécient les séries dans lesquelles je joue. Je les remercie pour leur soutien, tout simplement.

En France, votre popularité doit énormément à la série Prison Break. Imaginiez-vous à l’époque le succès qui l’attendait ?

Dès que j'ai commencé à lire le scénario des premiers épisodes en 2005, j'ai tout de suite pressenti que la série marcherait très bien aux Etats-Unis, mais je n'imaginais pas une seconde que ce succès phénoménal s’étendrait dans le reste du monde. En tant qu'acteur, on ne réfléchit pas vraiment à ces choses-là. Prison Break est le genre de séries qui n’arrive qu'une fois tous les dix ans et je suis ravi d’en faire partie!

"On savait qu'un retour de Prison Break serait possible"

Qu’est-ce qui vous plaît dans votre personnage de Lincoln Burrows ?

J’aime Lincoln, car c'est un survivant. Il a des problèmes, il est sombre, il est profondément torturé, mais en même temps il essaye toujours de s’en sortir par lui-même. Ce n’est pas quelqu’un de mauvais, il attire juste les problèmes...

Après la dernière saison de Prison Break diffusée en 2009, pensiez-vous vraiment que la série avait une chance de revenir sept ans plus tard?

Oui, car le succès rencontré par la série laissait une porte ouverte à un éventuel retour. On savait qu’il y avait une possibilité. Et quand Wentworth Miller et moi avons travaillé sur la série Flash, nous avons commencé à discuter de la possibilité de faire une nouvelle saison. Nous sommes alors allés ensemble voir les studios pour leur dire: "Nous avons envie de faire une autre saison de Prison Break." Et ils ont dit oui!

Etait-ce facile de rejouer Lincoln après sept ans d’absence?

Oui, très facile! Il est un peu différent, mais c’est toujours Lincoln Burrows, même s'il n’est plus aussi jeune et beau qu’avant! (rires.) Il est plus costaud, plus rugueux.

Que pouvez-nous nous dire sur cette saison 5 de Prison Break qui sera diffusée au printemps 2017?

Nous avons essayé de l’ancrer dans des sujets plus contemporains. La série parlera notamment de terrorisme. On a tourné la nouvelle saison au Moyen-Orient, au Maroc et au Yémen. C'est au Yémen justement que Michael Scofield est prisonnier. Il a été jeté en prison par... disons, des "forces obscures" pour lesquelles il travaillait. Je ne peux pas vous dire pourquoi, il faudra voir le show pour ça. Mon personnage, Lincoln, va avoir des nouvelles de son frère par l'intermédiaire de T-Bag (joué par Robert Knepper). Il va alors tenter de sauver son frère....

"La mode en ce moment, c'est le reboot"

Vous avez eu un grave accident sur le tournage, vous avez notamment partagé des photos sur Instagram. Que s'est-il passé ?

C'était pendant une scène tournée au Maroc où je devais courir dans une prison, Lincoln y cherchait son frère. J'ai ressenti une énorme explosion sur ma tête. Je me suis effondré par terre. Je n’étais pas KO, je n’ai pas perdu connaissance, mais le choc a été extrêmement violent. Il y avait beaucoup de sang. Une énorme barre de fer a frappé mon crâne, mon nez a été fracturé à plusieurs endroits, j’ai d'ailleurs toujours des cicatrices. Mais j'ai eu beaucoup de chances…

Dominic Purcell s'est blessé sur le tournage de la saison 5 de "Prison Break"
Dominic Purcell s'est blessé sur le tournage de la saison 5 de "Prison Break" © Instagram

Prison Break, X-Files, Mac Gyver, La fête à la maison... De nombreuses séries font leur retour à la télévision après des années d'absence. Comment expliquez-vous cette tendance?

Je pense que dans l’industrie du cinéma et de la télévision, les choses se font par cycles. Ce qui est à la mode en ce moment, c’est le reboot. Seulement pour les séries qui ont eu beaucoup de succès par le passé, bien sûr. Mais aujourd'hui, ces reboots sont en général construit sur un bloc dix épisodes. Quand une série a connu un énorme succès comme Prison Break, pourquoi ne pas le faire après tout?

"Je considère Wentworth comme un frère"

Vous avez beaucoup d'estime pour Wentworth Miller, qui incarne votre frère Michael Scofield dans Prison Break, et vous ne tarissez jamais d'éloge à son sujet. Comment s'est créée cette amitié ?

Ca fait partie des choses difficiles à expliquer. Wentworth et moi sommes devenus très proches, c’est un de mes meilleurs amis, je le considère comme un frère. Nous parlons de choses profondes ensemble, il y a une confiance mutuelle entre nous. Et ça transparaît d'ailleurs à l’écran. Les gens sentent l’amour que l’on a l’un pour l’autre.

Wentworth Miller et Dominic Purcell se retrouvent dans "DC: Legends of Tomorrow"
Wentworth Miller et Dominic Purcell se retrouvent dans "DC: Legends of Tomorrow" © CW

C’est aussi grâce à lui que vous vous êtes retrouvés dans la série DC: Legends of Tomorrow?

Oui! Les producteurs de Flash voulaient introduire le personnage de Heat Wave et ils cherchaient un type qui soit un peu une force de la nature, un peu agressif et Wentworth leur a dit: "J’ai la personne parfaite pour ça!". Donc je lui dois ça.

"Donald Trump ? Un putain de taré!"

La saison 2 vient de commencer aux Etats-Unis. Qu'est-ce qui plaît dans cette série?

Il y a beaucoup de personnages dans cette nouvelle saison. Les super-héros évoluent désormais plus par petits groupes plutôt que tous ensemble. Pour cette saison 2, on se prend un peu moins au sérieux aussi. Il y a toujours de l’action, du fun. Mais l'équipe des "Legends" est quand même un peu barrée, c’est sympa !

Quand vous n’êtes pas sur les tournages, que faites-vous ?

Du surf, beaucoup. Pour le reste, je garde ma vie privée… privée.

Dernière question concernant l'élection présidentielle américaine qui se tiendra dans quelques jours. De nombreux acteurs à Hollywood se mobilisent notamment contre Donald Trump. Quel est votre opinion à son sujet? 

C’est un putain de taré, tout simplement!