BFMTV

Anxiogène et réaliste, le futur trop proche de la série Years and Years 

Le casting de "Years and Years"

Le casting de "Years and Years" - BBC

Canal + démarre ce soir la diffusion de Years and Years, conte d'anticipation en six épisodes à la fois anxiogène et émouvant qui devine ce que nous réservent les 15 années à venir.

Une fenêtre s'ouvre sur un très sombre futur, ce lundi soir sur Canal +. Dès 21 heures, les abonnés pourront découvrir les premiers épisodes de Years and Years. Une perle britannique en six épisodes à laquelle on aurait beaucoup de mal à trouver un seul défaut, si ce n'est les insomnies nourries d'anxiété qu'elle pourra générer. 

Years and Years - littéralement, "des années et des années" - accompagne le téléspectateurs dans les 15 années à venir, à travers les yeux d'une famille anglaise dans le Royaume-Uni post-Brexit. Les Lyons forment une fratrie diverse (un couple mixte, une handicapée, un gay, une militante qui parcourt le monde pour réclamer la justice). Les quatre frères et soeurs, aux côtés de leur grand-mère et leurs enfants, assistent impuissants aux évolutions politiques, sociales, technologiques et écologiques d'un monde qu'ils ne maîtrisent plus. 

Drame familial et politique

Créée et écrite par Russell T. Davies, figure de la fiction télé made in Britain, Years and Years est portée par un casting excellent mais souvent peu connu en France - à l'exception d'une star, majeure, au centre de l'intrigue: Emma Thompson. L'actrice de Nanny McPhee, Harry Potter et Love Actually prête ses traits à Vivienne Rook, une politicienne cynique et populiste - qui fait forcément écho à de nombreuses personnalités politiques actuelles, dirigeants ou aspirants dirigeants. Il y a chez elle beaucoup de Donald Trump et son goût pour la phrase-choc, un peu de Matteo Salvini dans son intransigeance joviale, pas mal de Marine Le Pen dans sa verve habile.

"Je pense que nous avons 99% de chances de voir Boris Johnson Premier ministre", avançait - à raison - Russell T. Davies dans Variety en juin. "Il fait à ce pays exactement la même chose que Vivienne Rook (...) Mais la vérité, c'est qu'elle est nous tous: quand trop d'entre nous choisissent une position hostile, un racisme simple, une exclusion simple de l'autre."

À cette tonalité politique s'ajoute la dimension familiale, à la fois prétexte et coeur de ce conte d'anticipation: "Une famille est une arène parfaite pour toutes les émotions, les naissances, les morts, les mariages, toutes ces histoires. (La série) raconte des histoires de changements drastiques dans la société, mais la famille est une constante." Et nuance: "Je pense que nous vivons une époque mauvaise, mais il y a toujours de l'espoir. Il y a toujours de l'amour."

La corde sensible

Dans Years and Years, la frontière entre humains et machines se brouille, la crise migratoire s'intensifie à mesure que le nationalisme monte, la valeur de l'argent se perd en même temps que celle des vies humaines. Le tout comme si vous y étiez, tant la famille Lyons ressemble à la vôtre et tant ce qu'elle traverse semble à quelques minutes d'ici. Russell T. Davies a déjà annoncé qu'il n'y aurait pas de saison 2: le produit fini rappelle, en 15 ans comme en six épisodes, à quel point le temps passe vite. Et met l'homme face à ses propres responsabilités en posant la question qui fait frissonner chacun d'entre nous: à quel moment est-il trop tard pour réagir? 

Benjamin Pierret