BFMTV

"Révoltant!!!": le coup de gueule de Guillaume Canet en soutien aux producteurs laitiers

Guillaume Canet en 2014 au festival de Cannes.

Guillaume Canet en 2014 au festival de Cannes. - Bertrand Langlois - AFP

Sur son compte Instagram, l'acteur et cinéaste s'en est pris à Lactalis, leader mondial de l'industrie des produits laitiers.

"Révoltant !!!". C'est un Guillaume Canet hors de lui qui s'est exprimé vendredi soir sur Instagram. L'acteur et cinéaste a partagé à ses plus de 962.000 abonnés un article de presse annonçant que Lactalis, leader mondial de l'industrie des produits laitiers, allait "baisser le prix du lait payé aux éleveurs".

"Révoltant!!!", a-t-il commenté en rouge, avant d'ajouter en légende: "Je trouve ça réellement honteux!!! Si vous êtes de mon avis merci de faire passer!! #SoutienAuxProducteurs #LePatronCestLeConso".

"Un suicide tous les deux jours, ça suffit"

Très engagé envers la cause des agriculteurs, Guillaume Canet a également relayé un communiqué de soutien, publié par la coopérative laitière "C'est qui le Patron?". ll y est demandé à ce que cette décision soit revue. 

"Aux grands acteurs, revoyez cette décision qui va condamner inéluctablement des milliers de familles de producteurs. Un suicide tous les deux jours, ça suffit. Le monde d'après ce n'est pas ça (...) Protégez s"il vous plaît les producteurs en rémunérant leur travail au juste prix de leurs efforts", peut-on lire. 

En 2019, Guillaume Canet a sorti au cinéma Au nom de la terre, qui met en lumière la crise des campagnes. Le film est tiré d'une histoire vraie, celle du père du réalisateur Edouard Bergeon, agriculteur qui s'est suicidé alors qu'il était fortement endetté.

Après le succès de ce film, Edouard Bergeon et Guillaume Canet ont eu envie de poursuivre leur projet et de s'investir auprès de l'association Solidarité Paysans. Ils ont annoncé début mai le lancement d'un "Netflix agricole", baptisé Cultivons-nous. Une plateforme de contenus sur le monde agricole, avec documentaires et reportages.

Nawal Bonnefoy