BFMTV

Quand Adele casse son Grammy Award pour le partager avec Beyoncé

Adele sur la scène des Grammy Awards, le 12 février 2017

Adele sur la scène des Grammy Awards, le 12 février 2017 - Kevork Djansezian - Getty Images North America - AFP

Sur la scène des Grammy Awards, la chanteuse britannique a déclaré son amour pour Beyoncé, allant même jusqu'à briser l'un de ses trophées.

Si Adele est repartie avec cinq trophées lors de la cérémonie des Grammy Awards qui se tenait ce dimanche 12 février à Los Angeles, la star britannique avait une pensée particulière pour l'une de ses "rivales": Beyoncé. 

En recevant son prix de l'enregistrement de l'année pour le tube planétaire Hello, Adele s'était d'abord adressée à son idole, lui avouant: "Reine Bey, je t'adore. Tu émeus mon âme chaque jour (...) Je veux que tu sois ma maman." Mais au moment de remonter une nouvelle fois sur scène pour recevoir son prix dans la catégorie Album de l'année, la star britannique a été encore plus loin dans l'hommage à Beyoncé.

"Je ne peux pas accepter ce prix"

Presque gênée de se voir décerner cette récompense, Adele a alors déclaré sur scène: "Je ne peux pas accepter ce prix, je suis très émue, très reconnaissante, mais Beyoncé est l'artiste de ma vie, et cet album, selon moi, Lemonade, était juste tellement monumental, Beyoncé, il était tellement monumental, et tellement bien pensé, tellement magnifique, incarné."

Après avoir assuré que Beyoncé était "la lumière" de tous les artistes, Adele a alors brisé son Grammy sous le regard ému et médusé de Beyoncé, comme pour symboliser que ce trophée était autant le sien que celui de la chanteuse américaine.

Malgré le triomphe d'Adele et cette moitié symbolique de Grammy, Beyoncé n'est toutefois pas repartie bredouille de la cérémonie. La compagne de Jay-Z a remporté le trophée du Meilleur album contemporain de musique urbaine pour Lemonade et le Clip de l'année pour Formation.

F. M.