BFMTV

Primaire à droite: Carla Bruni console Nicolas Sarkozy sur Instagram

Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni, le 14 novembre, lors d'un meeting pendant la campagne des primaires de la droite.

Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni, le 14 novembre, lors d'un meeting pendant la campagne des primaires de la droite. - Christophe Archambault - AFParl

Grand perdant du premier tour de la primaire de la droite et du centre, Nicolas Sarkozy peut toujours compter sur le soutien de Carla Bruni.

Son Raymond a été battu. Devancé dimanche, lors du premier tour de la primaire de la droite et du centre, par son ancien Premier ministre François Fillon et par Alain Juppé, Nicolas Sarkozy est hors course pour la présidentielle de 2017. Il a annoncé dimanche, dans la foulée des résultats, son retrait de la vie publique.

Mais il peut toujours compter sur le soutien sans faille de son épouse, Carla Bruni-Sarkozy, qui a posté dimanche sur Instagram un message énamouré: "Quelquefois, les meilleurs perdent. Bravo mon amour, je suis fière de toi".

Pourtant, lorsque l'ex-président a songé à son retour en politique, en 2014, deux ans après sa défaite à l'élection présidentielle face à François Hollande, Carla Bruni était plus que réticente.

"J'aimerais qu'il n'y retourne pas"

Invitée sur le plateau d'Ellen De Generes, l'ex-première dame n'avait pas caché son manque d'enthousiasme pour la candidature de son mari.

"Je veux qu'il soit heureux. Et je me soucie de mon pays. Mais je préférerais qu'il ne le soit pas [candidat, ndlr]. En tant que femme, j'aimerais qu'il n'y retourne pas. Mais je ne me vois pas lui dire 'ne le fais pas'".

Et puis il y est finalement retourné. Revenant d'abord à la présidence de l'UMP en 2014, Nicolas Sarkozy s'est ensuite lancé dans la bataille des primaire de la droite et du centre. Carla Bruni à ses côtés. Le 10 octobre dernier, en marge d'un meeting, elle avait ainsi déclaré à BFMTV: "Je suis prête à me battre pour lui et à l'aider autant que possible".

Dimanche, lors de son discours d'adieu, Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il allait désormais se consacrer à des "passions privées" et a eu un mot pour Carla Bruni et sa famille.

"Je veux dire à mon épouse Carla et à mes enfants que j'ai bien le sentiment de leur avoir imposé beaucoup d'épreuves, parce que ce n'est pas facile de vivre au côté d'un homme qui suscite parfois tant de passions. Il est donc temps maintenant d'aborder une vie avec plus de passions privées et moins de passions publiques".

Carla peut être soulagée, elle a récupéré son Raymond aux yeux de mésange.
Magali Rangin