BFMTV

Philippe Bouvard contraint de quitter Nice-Matin après 14 ans

L'animateur Philippe Bouvard à Paris, le 31 août 2016

L'animateur Philippe Bouvard à Paris, le 31 août 2016 - Patrick Kovarik - AFP

L'éditorialiste s'est vu forcé de rendre la plume en raison des difficultés financières qui touchent le groupe Nice-Matin.

"Adieu et merci!". C'est par le biais d'une ultime chronique que Philippe Bouvard a annoncé son départ de Nice-Matin, journal dans lequel il écrivait depuis 14 ans "sans jamais prendre un jour de repos." Une retraite forcée pour l'éditorialiste, contraint de partir "en raison des difficultés financières de la presse écrite". 

"C'est alors que je m'apprêtais à inscrire sur la liste de mes voeux le souhait de poursuivre en 2018 ce petit billet, qu'on m'a informé qu'il devait disparaître", explique-t-il. "Peut-être aurais-je accepté le bénévolat total. Mais on ne me l'a pas proposé". 

Paix de l'âme et sérénité du stylo

Après 5225 billets d'humeur, Philippe Bouvard confie qu'il connaît désormais "l’étrange situa­tion du maître d’hô­tel qui, pour réduire les heures supplé­mentaires, aban­donne son service en plein dîner et souhai­tant bonne conti­nua­tion aux convives".

"Je vais tenter de trou­ver sinon la paix de l’âme, au moins la séré­nité du stylo. Mais je pense­rai souvent à vous", conclut-il dans un dernier message à ses lecteurs, à qui il a dit au revoir non sans peine. 
N.B.