BFMTV

Oscars 2020: Natalie Portman se dit "d'accord" avec les critiques de sa tenue féministe

Natalie Portman avait fait sensation aux Oscars en arborant une cape sur laquelle elle avait fait broder le nom de réalisatrices snobées.

Ce fut l'un des moments les plus marquants de la 92e cérémonie des Oscars. Natalie Portman, lauréate de l'Oscar de la meilleure actrice en 2011 pour son rôle dans Black Swan, a fait sensation sur le tapis rouge en arborant une cape Dior noire sur laquelle elle avait fait broder le nom de réalisatrices snobées.

Ces noms incluaient Lorene Scafaria, (Queens), Lulu Wang (L'Adieu), Greta Gerwig (Les Filles du docteur March) et Marielle Heller (Un ami extraordinaire). "Je voulais souligner de manière subtile les femmes qui n'ont pas été reconnues pour leur travail incroyable cette année", a justifié Natalie Portman.

Ce geste n'a pas fait l'unanimité. Rose McGowan, comédienne et activiste féministe, s'est dit "profondément" offensée sur Facebook par la démarche de l'actrice: "Je trouve le genre d'activisme de Natalie Portman profondément offensant envers celles d'entre nous qui sommes aux premières lignes." Elle a ajouté:

"Je n'écris pas ces lignes par amertume, mais par dégoût. Je veux que les actrices comme elles s'engagent à fond. Qu'est-ce qui se passe avec des actrices comme vous? Vous pourriez changer le monde si vous vous engagiez au lieu de faire partie du problème. Oui, toi, Natalie. Tu fais partie du problème [...] Un faux soutien aux autres femmes fait partie du problème."

"Il n'est pas correct de me considérer comme quelqu'un de courageux"

Natalie Portman a réagi aux critiques de Rose McGowan, assurant qu'elle méritait d'être considérée comme quelqu'un de courageux:

"Je suis d'accord avec Madame McGowan. Il n'est pas correct de me considérer comme quelqu'un de courageux, parce que j'ai porté une cape avec des noms de femmes brodés dessus. Courageux est un mot que j'associe aux actions de celles qui ont témoigné ses dernières semaines malgré de grandes pressions contre Harvey Weinstein."

Plusieurs de ses détracteurs ont dénoncé son hypocrisie, soulignant qu'elle avait surtout travaillé avec des réalisateurs. La réalité est cependant plus complexe: au cours de la décennie passée, plusieurs projets de Natalie Portman que devaient réaliser des femmes ont été abandonnés ou repris par des hommes.

Ce fut le cas notamment de son western Jane Got a Gun, dont elle était une des productrices. La réalisatrice Lynne Ramsay devait le mettre en scène avant d'être écartée et remplacée par Gavin O'Connor. Natalie Portman a joué en 2016 dans Planetarium de la française Rebecca Zlotowski, présenté au festival de Cannes. 

Jérôme Lachasse