BFMTV
Musique

The Cure convainc Ticketmaster de rembourser des fans après une surtaxe sur des billets de concerts

Robert Smith de The Cure en 2016

Robert Smith de The Cure en 2016 - Thomas Samson/ AFP

Au moment de payer leur place pour la tournée nord-américaine du groupe, certains fans se sont retrouvés avec d'importants frais appliqués par Ticketmaster, faisant parfois doubler le coût du billet initial.

Les fans de The Cure peuvent remercier Robert Smith. Après avoir été alerté par certains internautes de frais élevés appliqués lors de l'achat de places de concerts pour la prochaine tournée nord-américaine du groupe, le chanteur a exprimé sa colère contre Ticketmaster sur Twitter.

Robert Smith s'est dit "dégoûté" par les méthodes de la plateforme et assure qu'après discussion avec un responsable, il a réussi à obtenir le remboursement d'une partie de ces frais.

"Ticketmaster a reconnu que la plupart des frais appliqués étaient trop importants et va rembourser entre 5 et 10 dollars selon les tickets", a-t-il tweeté jeudi.

Lors de l'annonce de la mise en vente des places pour sa tournée nord-américaine, The Cure avait assuré à ses fans que les tarifs de ces billets resteraient abordables, à partir de 20 dollars (soit environ 18 euros).

Mais par la suite, plusieurs fans avaient fait remonter au groupe des captures d'écran de leurs paniers d'achat où s'appliquaient en plus du prix des billets de nombreux frais (de service, d'installation, de traitement de la commande...) faisant parfois doubler le coût final de la place de concert.

Procès et enquête en cours aux USA

Cette prise de position de Robert Smith s'inscrit dans un contexte de ras-le-bol général autour de Ticketmaster aux États-Unis et de son système de vente de places à des prix dynamiques- qui évoluent en fonction de l'offre et de la demande.

En 2022, lors de l'annonce de leurs tournées respectives, Taylor Swift et Bruce Springsteen ont par exemple fait les frais des couacs de ce système et ont vu le prix de certaines places pour leurs concerts s'envoler en flèche, contre leur gré, en raison d'une forte demande.

Cette mauvaise gestion a fini par agacer certains utilisateurs de la billetterie à tel point qu'une trentaine de fans de Taylor Swift ont attaqué Ticketmaster en justice en décembre dernier pour "fraude, fixation des prix et violation des lois antitrust".

La polémique autour de ces ventes de billets a également relancé les critiques sur la position dominante de Ticketmaster, géant du secteur de la vente de billets. Des députés américains ont notamment réclamé une enquête sur l'entreprise de vente de billets et une commission, soutenue par le Sénat, a organisé une audition sur le manque de concurrence dans le secteur de la billetterie.

Carla Loridan