BFMTV

Strasbourg: masques et public restreint pour le retour des concerts ce week-end

Le groupe Lyre Le Temps se produira ce week-end à la Laiterie. La salle strasbourgeoise, qui peut accueillir 870 personnes, réduit ses capacités à 50 spectateurs.

Près d'un mois après le début du déconfinement, la reprise des concerts est amorcée. Ce week-end, la salle strasbourgeoise La Laiterie rouvre ses portes avec trois concerts du groupe Lyre Le Temps, entre vendredi et samedi. Mais afin de respecter les règles toujours en vigueur pour lutter contre le coronavirus, des mesures exceptionnelles ont été adoptées. 

La capacité d'accueil de 870 personnes de la salle a été drastiquement revue à la baisse. Pour éviter les contacts, seuls 50 spectateurs seront présents. Tout le monde devra porter un masque. Une ambiance qui peut sembler les particulière mais qui ne rebute pas du tout Ludo, le chanteur du groupe, comme il l'explique à BFMTV:

"Je suis très enjoué et très enthousiaste. Au début de la carrière de Lyre Le Temps je me suis souvent retrouvé avec 20 ou 30 personnes dans la salle. Elles étaient beaucoup moins grandes que celle-ci, mais on a déjà passé des moments excellents avec très peu de public."

"De si petites jauges, ce n'est pas tenable"

Ces trois concerts, comme un symbole de la reprise après le coronavirus, ne donneront probablement pas lieu à une tournée; impossible de rentabiliser un show au public si restreint. L'objectif était de retrouver la scène et faire revivre les lieux avec un geste militant. 

"Ce n’est juste pas viable", explique Thierry Danet, programmateur de La Laiterie, aux Dernières nouvelles d'Alsace. "Nos recettes reposent à 75% sur la billetterie et le bar. De si petites jauges, ce n’est économiquement pas tenable"

D'autres initiatives se mettront en place ce week-end. À Albi, dans le Tarn, la radio 100% Radio organise ce vendredi un concert en "drive-in", avec Boulevard des Airs en tête d'affiche. Les spectateurs assisteront au show depuis l'habitacle de leur voiture, et l'écouteront sur la radio, qui retransmettra la musique en direct. 150 voitures sont attendues. 

Lorène de Susbielle, avec Benjamin Pierret