BFMTV

Spike Lee dévoile une nouvelle version du clip "They Don't Care About Us" de Michael Jackson

Le clip de Michael Jackson, "They Don’t Care About Us"

Le clip de Michael Jackson, "They Don’t Care About Us" - Capture d'écran Youtube

Le cinéaste a sorti samedi un clip mélangeant des extraits des vidéos d'origines, ainsi que des images de 2020, filmées durant le manifestations du mouvement Black Lives Matter.

Spike Lee a dévoilé ce samedi une nouvelle version du clip They Don't Care About Us, de Michael Jackson. Une date de diffusion qui coïncide avec qui aurait été le 62e anniversaire du roi de la pop, mort en 2009.

Le cinéaste avait déjà réalisé les deux clips d'origine de cette chanson, sortis en 1996. L'un avait été tourné dans des rues brésiliennes, l'autre dans une prison (plus controversé, il avait été interdit dans plusieurs pays).

La nouvelle vidéo, qui reprend des extraits des deux clips en questions, comporte également des extraits des manifestations du mouvement Black Lives Matter tout autour du monde, de Rio De Janeiro à Helsinki en passant par Atlanta et Cape Town.

"Les grandes chansons de protestation ne vieillissent pas, ne périment pas et ne perdent pas en pertinence, parce que la lutte ne se finit pas", a dit Spike Lee dans un communiqué, relayé par le site Rolling Stone.

"C'est la raison pour laquelle They Don't Care About Us est l'hymne de ce monde chaotique et pandémique dans lequel nous vivons tous."

Un biopic en préparation

Après Elton John ou encore Freddie Mercury, Michael Jackson devrait lui aussi avoir droit à une adaptation de sa vie sur grand écran. D'après Deadline, le producteur américain Graham King (Bohemian Rhapsody) a acquis les droits pour produire un biopic sur le chanteur.

Il ne s'agit que des prémices du projet: aucun studio n'y est pour l'instant rattaché. Mais Graham King a déjà fait appel au scénariste John Logan (trois nominations aux Oscars) pour écrire le long-métrage. Ils ont déjà travaillé ensemble par le passé, notamment sur le film Aviator de Martin Scorsese.

Nawal Bonnefoy