BFMTV

Richard Gotainer: Saperlipopette ou l'art d'être grossier avec érudition

Richard Gotainer dans le clip "Saperlipopette".

Richard Gotainer dans le clip "Saperlipopette". - Capture d'écran - Youtube - Richard Gotainer

Le chanteur Richard Gotainer est de retour avec un nouveau single joliment irrévérencieux.

Richard Gotainer fait un retour tonitruant. Il sort Saperlipopette (or not Saperlipopette), son premier album depuis dix ans. Le trublion binoclard, génial mélodiste qui a bercé les années 1980 avec Le Sampa, Le Mambo du décalco, Le Youki, reste fidèle à son côté potache.

Saperlipopette est le dernier extrait de l'album, dans les bacs le 8 juin prochain.

Palsembleu et bistouquette

Dans un clip ambiance Ridicule de Patrice Leconte, avec personnages emperruqués et poudrés, Richard Gotainer lâche, avec beaucoup de délicatesse, un chapelet de "gros mots" bien sentis et pleins d'humour. Il propose ainsi d'enrichir le vocabulaire ds grossièretés, de restaurer "palsembleu", de ressortir "bistouquette", de déterrer "morbleu" et saperliopette".

"Quoi de plus savoureux, de plus jubilatoire, qu'un gros mot bien juteux pour fleurir une histoire/D'une couille bien placée, d'un trou'balle bien senti/Et la phrase étriquée se transmute en saillie", chante-t-il.

Danette et Malabar

C'est Léo Gotainer, fils de Richard, qui signe la réalisation de ce clip, mais aussi celle des autres extraits de l'album paternel, Les moutons et Je te oins, tu me oins. Le prolifique musicien a sorti plus d'une vingtaine d'albums depuis son premier disque en 1977, Le Forgeur de temps. Son dernier album, Espèce de Bonobo, est sorti en 2008.

Et puis ceux qui ont grandi dans les années 1980 se souviennent sans doute des nombreuses musiques de publicité qu'il a écrites, pour Danette, BN, Belle des champs, Vittel ou Malabar ("Quand y en a marre, y a Malabar").

Magali Rangin