BFMTV

Pourquoi France Gall a dû changer de prénom au début de sa carrière

Son original nom de scène France a été trouvé de manière singulière par son père.

Elle est née Isabelle, mais tout le monde l'a finalement connue sous le prénom de France. La chanteuse France Gall, morte ce dimanche 7 janvier à l'âge de 70 ans des suites d'un cancer, a été contrainte de prendre un nom de scène au début de sa carrière. Un nom trouvé par son père lors d'une soirée "bien arrosée"...

Comme l'explique Fabien Lecoeuvre sur le plateau de BFMTV, c'est lors de la signature de son premier contrat avec une maison de disques le 11 juillet 1963 que s'est opéré se changement de prénom. Il s'agissait d'une condition imposée par la maison de disques Philips pour sortir son premier 45 tours. 

"On a déjà une grande chanteuse qui a un énorme succès depuis 2 ans, Isabelle Aubret. On ne veut pas deux Isabelle dans la même maison de disques", explique-t-on à l'époque à Robert Gall, le père de la chanteuse venue signer le contrat pour sa fille encore mineure. Isabelle Aubret venait notamment de remporter le grand prix de l'Eurovision un an plus tôt.

Un jeu de mot sur fond de rugby

C'est avec l'aide du directeur artistique Denis Bourgeois que Robert Gall va finalement trouver le pseudonyme sous lequel France Gall se fera un nom. "Ils étaient tous les deux fans de rugby et n'auraient manqué pour rien au monde un match Pays de Galles - France, raconte Fabien Lecoeuvre. Voilà comment dans un jeu de mot et dans une soirée bien arrosée, ils trouveront comme prénom juste dans la compétition et la notoriété celui de France qu'ils rajoutent au nom de Gall."

Après l'annonce de sa disparition dimanche, la Fédération française de rugby a notamment sorti une archive drôle et émouvante de celle qui partageait donc le nom d’une confrontation classique du rugby international. "Il y a eu beaucoup de France/Galles. Mais il n'y avait qu'une seule France Gall. Alors dansons encore sur les accords qu'elle aimait tant."

F.M.