BFMTV

Penny Lane, la rue dont parlent les Beatles dans la chanson du même nom, va-t-elle être débaptisée?

Les Beatles

Les Beatles - AFP

Des manifestants assurent que cette rue a été nommée en hommage à un ancien marchand d'esclaves. Plusieurs panneaux ont été vandalisés, et une enquête est menée pour déterminer l'origine de cette appellation.

Penny Lane, à Liverpool, porte-t-elle le nom de James Penny, marchand d'esclave anti-abolitionniste du XVIe siècle? C'est ce qu'affirment des militants anti-racistes britanniques, qui demandent que son nom soit modifié. 

Le débat autour de cette rue, immortalisée par la chanson des Beatles du même nom, intervient alors que le mouvement antiraciste Black Lives Matter continue à prendre de l'ampleur, aux États-Unis comme en Europe, depuis la mort de George Floyd aux mains de la police. Outre-Atlantique, mais aussi à Bristol, des statues d'anciennes figures racistes ont été déboulonnées par des manifestants. 

La semaine passée, alors que Liverpool était le théâtre de manifestations contre la discrimination raciale, de nombreux panneaux de la ville ont été décrochés ou vandalisés. Sur l'un d'entre eux, le mot Penny a été barré et remplacé par le terme "Raciste". 

À l'inverse, d'autres habitants de Liverpool se sont offusqués de ces tags, et plusieurs ont pris l'initiative de nettoyer les panneaux. "Il n'y a aucun lien entre Penny Lane et James Penny", assure l'un d'entre eux sur Twitter. 

Lié, pas lié? 

Effectivement, l'origine du nom de la rue fait débat. Comme le rapporte le site Consequence of Sound, Penny Lane figure sur un affichage regroupant les noms de rues liées à l'esclavage au musée international de l'esclavage de Liverpool. Mais l'établissement reconnaît qu'il existe une incertitude sur le lien avec James Penny:

"Les preuves ne sont pas concluantes", écrit la direction sur Twitter. "Nous effectuons des recherches actives sur cette question et nous réévaluerons notre affichage sur les noms de rues de Liverpool et le changerons si nécessaire (...) Nous encourageons le public à nous faire part de preuves sur ce sujet s'il en a."

Steve Rotherham, président de la métropole de Liverpool, ne "croit pas" qu'il y ait de lien. Mais assure que des mesures seront prises si le contraire venait à être prouvé: "Si le nom de Penny Lane vient directement de James Penny, alors il faut faire un enquête", a-t-il déclaré auprès de Sky News, comme le rapporte NME. "Il faut que quelque chose se produise et je dirais que ce panneau et cette rue pourraient bien risquer d'être renommés."

Benjamin Pierret